Cours de Musique à Namur Cours de Musique à Namur

  • 0 La séance de piano idéale : contenu, fréquence et no-go ...

    0.00 of 0 votes

    En-dehors des cours hebdomadaires ou mensuels de piano, la pratique à la maison permet d'ancrer les acquis de la leçon et de progresser plus rapidement. Selon la motivation, le temps disponible et le niveau atteint, les entraînements suivent rarement une courbe régulière. Sans forcément vous atteler à une routine digne des virtuoses les plus passionnés, vous pouvez mettre en place une structure pour vos séances de piano à la maison afin d'en tirer parti le mieux possible. Cela se joue à la fois sur le contenu de la séance, mais aussi sur l'environnement et l'état d'esprit dans lequel vous l'abordez.       Combien de fois faut-il s’entraîner au piano par semaine ? Jouer du piano devrait en théorie être un plaisir. Mais comme pour le sport, la motivation initiale ne suffit pas. Tout en sachant que vous serez fier(e) d'avoir joué, d'avoir amélioré l'indépendance de vos mains ou d'avoir enfin réussi à enchaîner tous les accords du morceau, il est possible que vous n'ayez tout simplement pas cette étincelle d'énergie qui vous pousse à vous asseoir devant votre clavier. L'astuce, c'est d'y aller tout doucement. Au lieu de faire un planning d'enfer dans votre tête, donnez-vous simplement l'objectif de vous positionner sur le tabouret ou la chaise de piano, et de respirer. Posez vos mains sur les touches, inspirez, expirez. Vous constaterez qu'une fois que vous êtes en position, le cerveau a beaucoup plus de mal à trouver des excuses pour ne pas s'y mettre.       Le credo pour apprendre le piano, c'est la régularité. Préférez toujours jouer quelques minutes plusieurs fois dans la semaine plutôt qu'une seule fois plus longtemps. Les raisons qui expliquent pourquoi la régularité prime sur la quantité dans l'apprentissage du piano sont doubles. D'abord, le fait de répéter chaque jour le même passage ou la même technique est excellent pour la mémorisation. Exactement comme pour les langues, vous retiendrez ce qui revient souvent dans vos habitudes, et oublierez ce que vous faites occasionnellement. D'autre part, une séance de longue durée n'est jamais à 100% effective. La concentration baisse, la qualité de l'exercice aussi. Au final, sur une heure d'entrainement, vous n'aurez peut-être fait que 30 minutes d'apprentissage efficace.       Pour les débutants, trois à six séances hebdomadaires de courte durée sont idéales. N'hésitez pas à rajouter une séance plus longue le jour où vous vous sentez particulièrement d'attaque -avec l'habitude, la concentration augmente en durée. Les pianistes intermédiaires peuvent jouer tous les jours ou s'octroyer un jour de repos par semaine. Planifier sa séance de piano pour ne pas être dérangé Une séance d'entrainement, c'est comme un cours de piano : vous devez être disponible et détendu(e) pour en profiter. L'idéal pour cela est de prévoir à l'avance le créneau pendant lequel vous voulez répéter. Selon votre personnalité et votre organisation, vous pourrez au choix sélectionner un horaire bien précis et vous y tenir, ou identifier au jour le jour le moment parfait de la journée pour pianoter. Il n'y a pas vraiment d'heure idéale pour jouer du piano. Si vous avez un piano acoustique, évidemment, il faudra prendre en compte le fait que les voisins seront dérangés. Vous ne pourrez sans doute pas vous entraîner pendant la sieste de votre enfant ou à minuit lorsque tout le monde est couché. En-dehors de cela, essayez de repérer le moment de la journée où vous avez spontanément envie de pianoter. Pour certains, ce sera le matin dès le réveil. Pour d'autres, le piano apportera une pause bienvenue entre le travail et le retour des membres du foyer à la maison. Pour d'autres encore, c'est le soir après le dîner que la séance sera la plus agréable.       D'après les principes de la chronobiologie, les efforts intellectuels seraient plus efficaces le matin ou juste après le moment du goûter, tandis que la créativité atteindrait son comble en fin de journée, vers 17h. Ces plages varient selon chaque profil, mais elles peuvent vous orienter pour placer une séance de piano technique le matin ou une séance plus axée sur l'improvisation en soirée. Ce que contient une séance de piano idéale Il n'est pas question ici de donner des règles pour établir chaque entrainement de piano. Ce serait contre-productif, puisque vous pouvez très bien attribuer des objectifs différents à chaque séance. L'idée est plutôt de vous fournir quelques pistes pour vous mettre en bonne condition. Voici quelques axes que vous pouvez intégrer de façon occasionnelle ou routinière, qui vous aideront à mieux appréhender vos exercices de piano : faire de rapides étirements du corps entier avant de s'installer au piano; échauffer les doigts et les poignets en les frottant avec les paumes; plier et étirer les doigts; commencer par des gammes ou des exercices de répétition; jouer un morceau assez facile pour délier les doigts, de plus en plus vite; essayer de retrouver de mémoire les passages exercés précédemment; travailler un seul point en détail par séance; terminer par de  l'improvisation  ou des exercices plus créatifs. Ce que vous devez éviter de faire pendant un entrainement de piano Les risques liés à ces pratiques sont de ne pas vous faire progresser, de vous dégoûter du piano, ou pire, de vous blesser. Voici ce que vous devez éviter de faire pendant votre séance à la maison : ne pas s'échauffer avant de jouer (rigidité et fausses notes garanties !); être affalé sur le siège, ou trop bas, ou trop haut (douleurs en vue); jouer un morceau sans prendre le temps de  bien le déchiffrer (sauf si vous êtes déjà à un bon niveau de déchiffrage); ne pas avoir les doigts arrondis (trop plats voire "cassés"); jouer sans tenir compte des doigtés indiqués; zapper l'étape des mains séparées dans les nouveaux morceaux; jouer tout le morceau sans travailler de point précis; avoir un tempo trop rapide et ne pas s'arrêter pour corriger les erreurs; rester collé à la partition. (sauf si vous êtes déjà à un bon niveau de déchiffrage);     Mais le plus important des points à ne pas faire, c'est de s'empêcher de se tromper. L'apprentissage vient de l'erreur, sans erreur vous ne progresserez pas ! Autorisez-vous à tenter certaines choses, à essayer de mémoriser une partie sans la jouer parfaitement, à trébucher pour mieux vous relever. N'oubliez pas également, si vous vous donnez des objectifs, de les réévaluer et si besoin de les corriger. Il peut arriver que par fainéantise, auto-complaisance ou simple ignorance, le pianiste oublie de se fixer des nouveaux challenges ! Demandez conseil à votre professeur de piano pour mettre en place des buts cohérents et atteignables dans un laps de temps raisonnable. Votre coin privilégié pour jouer du piano Il n'est malheureusement pas toujours possible de choisir où jouer du piano. C'est le type d'instrument qui, une fois qu'il a trouvé sa place, rechigne à en changer. Malgré tout, il est important que cet endroit de la maison vous soit agréable. Arrangez-le comme vous le souhaitez, avec des coussins, des bougies, un rideau, un meuble qui fasse office de séparation, très utile aussi pour ranger vos partitions.       L'éclairage est important : à moins d'être l'un de ces célèbres pianistes aveugles, il y a fort à parier que vous aurez besoin de bien voir votre clavier ! Si la lumière du plafond ne suffit pas, installez une lampe de type lampadaire pour éclairer vos partitions et préserver vos yeux pendant vos séances de piano.  

  • 0 Les pré-requis pour commencer le piano enfant ...

    0.00 of 0 votes

    Le piano est, à juste titre, considéré comme un instrument facile à appréhender pour les jeunes enfants. Contrairement au violon, il ne nécessite pas de techniques ou de connaissances particulières pour faire sonner correctement chaque note. Inversement à la guitare, il ne demande pas d’avoir des bras assez longs ou assez forts pour soutenir l’instrument. Bien souvent, les classes d’éveil musical ou les classes préparatoires au conservatoire utilisent le clavier pour initier l’enfant à la musique théorique. Cependant, avant d’inscrire votre enfant à un cours de piano, il est de bon ton de vérifier qu’il dispose de certains acquis qui lui faciliteront la tâche -et rendront l’apprentissage du piano vraiment plaisant.           Premier pré-requis : aimer le piano et la musique Ce point vous semble une évidence ? Tant mieux ! Il n’est pas rare que certains parents poussent leur enfant vers une activité, parce qu’eux-mêmes rêvent de la pratiquer ou parce qu’ils ont l’impression que cela pourra leur servir plus tard. Ce pré-requis est d’ailleurs universel, que ce soit dans la pratique du piano numérique, des arts martiaux ou de la danse urbaine. L’enfant qui trouve du plaisir dans l’apprentissage aura plus de facilité à s’épanouir dans sa discipline. Cela ne signifie pas qu’un enfant qui adore le piano voudra en faire toute sa vie, ni qu’un enfant qui ne supporte pas la musique (ils sont bien rares !) ne s’y intéressera jamais. En vérité, si vous connaissez bien le caractère de votre enfant, vous saurez s’il a besoin d’être poussé vers une activité pour s’y intéresser ou s’il sait spontanément choisir ses centres de prédilection.       Dans le doute, pourquoi ne pas essayer de faire une séance d’essai avec un cours de piano ? Votre enfant sera ainsi immergé dans la pratique et pourra exprimer son plaisir plus aisément. Chez les tout-petits, les mots ne sont pas directement liés aux actions. Si vous lui proposez de prendre un cours de piano, il ne visualisera sans doute pas en quoi cela consiste, d’où l’intérêt de proposer directement l’immersion pour que les mots correspondent à un moment, à une personne et à une ambiance.     Deuxième pré-requis : le bon âge pour commencer le piano Certes, les Rubinstein et autres pianistes de renom ont débuté la pratique avant même de savoir parler. Tout le monde n’est pas doté d’une oreille absolue ou d’un sens inédit du rythme ! Pour ne pas dégoûter un enfant d’un apprentissage, il est primordial de lui proposer au bon moment, et ce moment est souvent indépendant de son âge. Voici quelques signes qui vous indiquent que votre enfant pourrait s’intéresser à l’étude du piano. Il apprécie la musique et cherche toujours à en écouter. Les activités qui utilisent la motricité fine lui plaisent. Il se montre à l’aise lorsqu’il doit manger à la cuillère, dessiner, ouvrir une boîte. Sa concentration dépasse les quinze minutes lorsqu’il est intéressé par le sujet. S’il a des jouets de type piano, il ne se lasse pas de les utiliser. Il est attentif aux comptines et berceuses que vous lui chantez. Il est capable de répéter un rythme simple, tapé dans les mains par exemple.           Troisième pré-requis : motivation, rigueur et disponibilité Votre enfant adore le son du piano, il vous écoute chanter sans jamais vous interrompre et se débrouille très bien dans toutes les activités manuelles. Est-il fin prêt pour prendre son premier cours de piano ? Si la séance d’essai est une réussite, alors vous pouvez certainement considérer que le moment est venu pour lui de s’atteler à une pratique régulière. C’est l’occasion d’acheter un vrai piano, si vous n’en avez pas encore ! Cependant, n’oubliez pas qu’en musique, la moitié du travail se fait à la maison. Vous devrez accompagner votre chérubin dans toutes ses séances d’entraînement afin de maintenir la régularité et la rigueur nécessaires. Si la motivation faillit, ce sera à vous de trouver les mots pour relancer la machine. Le professeur sera bien sûr à vos côtés pendant les cours pour venir à bout des petites difficultés et encourager son élève dans ses progrès. Finalement, ce troisième pré-requis concerne aussi bien l’adulte que l’enfant : disponibilité, rigueur et motivation seront les piliers d’un apprentissage du piano réussi.       Trouver le bon professeur de piano pour son enfant Chez les enfants plus encore que chez les adultes, l’entente avec le professeur est primordiale. D’une part, c’est l’adulte enseignant qui donnera confiance à son élève et lui fera gravir les échelons de l’apprentissage de façon ludique. Ensuite, votre enfant va vouloir se projeter dans un modèle, qui ne sera nul autre que son professeur. Dans les moments de doute, c’est lui ou elle qui remettra sur les rails son petit élève.  

  • 0 Choisir un professeur particulier de guitare pour la rentrée ...

    0.00 of 0 votes

    C'est la rentrée, et avec elle, le moment opportun pour se lancer dans une nouvelle activité. Vous êtes tenté à l'idée de commencer des cours de guitare ? Ou bien, guitariste intermédiaire, vous aimeriez trouver un professeur particulier qui vous aiderait à progresser plus rapidement ? En-dehors des écoles de musique et du conservatoire, il n'est pas toujours aisé de dénicher la perle rare. Dans cet article, retrouvez des conseils avisés pour bien choisir votre nouveau professeur particulier de guitare.     Les avantages de recourir à un professeur particulier de guitare Que vous soyez tout débutant ou déjà bien installé dans la pratique de la guitare, les avantages à bénéficier d'un professeur attitré sont nombreux : qualité et professionnalisme de l'apprentissage; échéance régulière qui motive à s'entraîner; large variété de méthodes et d'enseignants; accès à des répertoires et partitions introuvables sur internet; correction physique de votre positionnement et de votre technique; rapidité d'apprentissage reconnue par rapport à la méthode autodidacte; possibilité de faire des pauses ou de prendre seulement un cours; plaisir de partager la musique avec un connaisseur. Les critères importants pour trouver le bon enseignant de guitare Un bon professeur, ce n'est pas seulement quelqu'un qui a fait de la guitare son métier. Ce n'est pas juste un virtuose ou un guitariste chevronné. D'ailleurs, un bon enseignant peut ne pas briller dans sa matière, tout comme un excellent musicien ne sera pas toujours bon professeur.       Le point clé pour prendre du plaisir pendant un cours de guitare, c'est de trouver la personne qui sait transmettre sa passion et l'expliquer. Bien sûr, pour préparer un examen de conservatoire, vous devrez trouver un professeur compétent et très renseigné sur les modalités de réussite dans ce genre de concours. Mais si la guitare est pour vous source de loisir, avec ou sans objectif de professionnalisation, il est essentiel que vous appréciez la personnalité de celui ou celle qui vous accompagnera. Certains professeurs sont très bavards, tandis que d'autres vont droit au but. Certains guitaristes aiment montrer avant d'expliquer, d'autres préfèrent plonger dans le bain avec leurs élèves. L'idéal, c'est de pouvoir faire une séance d'essai. Vous verrez très vite si l'alchimie se fait. Un autre point primordial dans le choix de votre enseignant concerne le style de musique. Si la plupart des professeurs maîtrisent le classique, ils ne sont pas forcément tous capables de vous emmener dans les techniques aiguisées du jazz ou côtoyer les splendeurs du flamenco. Selon vos préférences, vous vous tournerez plutôt vers un guitariste issu d'un parcours traditionnel, ou vers quelqu'un de plus éclectique.           La distance qui vous sépare de votre futur professeur est un troisième critère à considérer. Choisissez un lieu facile d'accès par tout temps et toute condition. Il ne sera pas question d'annuler la séance le jour où il pleut, ou lorsque le tram est en grève... Que penser des professeurs de guitare formés sur le tas ? Autodidactes, ce sont des musiciens passionnés qui se sont formés à l'oreille, en côtoyant d'autres guitaristes, en prenant des cours à droite et à gauche ou en suivant des tutoriels. Contrairement aux professeurs diplômés, ces enseignants-là n'ont pas fréquenté les bancs du conservatoire ou d'une école nationale de musique. Pour autant, ils n'en sont pas moins capables de transmettre la pratique de la guitare.       La subtilité réside dans leurs compétences propres. Les guitaristes non conventionnels sont souvent ouverts à des styles plus variés ou plus spécifiques. Untel saura particulièrement accompagner les enfants, tandis qu'un autre se révélera précieux pour les amateurs de guitare électrique. Si vous rencontrez un tel professeur, exposez vos objectifs avec clarté. Il pourra rapidement se positionner et vous indiquer si cela lui semble dans ses cordes, ou à défaut, vous orienter vers un de ses confrères.    

  • 0 Cours de Hautbois et basson : Une anche double, pour 2 fois plus de plaisir ! ...

    0.00 of 0 votes

    Le côté original et mystérieux du Hautbois et du basson en font des instruments particulièrement singuliers, qui passionnent les personnes en jouant ou voulant à apprendre à en jouer. Alors, si vous êtes tentés, lisez ces quelques lignes et n'attendez plus, lancez-vous !         Une anche double, qu'est ce que c'est ? Comme la clarinette, le hautbois et le basson sont deux instruments à anche. C'est-à-dire que c'est la vibration du souffle humain qui est à l'origine du son. En revanche, la différence est dans l'anche en elle-même : elle est double ! Elle est donc composée de deux lamelles de roseaux au lieu d'une seule, et le son est donc très différent. Ces instruments possèdent un grand nombre de clés et de trous grâce auxquelles sont jouées les notes de la gamme. Le hautbois Le hautbois est un instrument relativement ancien. Il date du Moyen-âge. En France, il s'est surtout affirmé entre le 17ème et le 19ème siècle, période pendant laquelle il a acquit sa forme quasiment actuelle. Le son du hautbois est à la fois mélodique, vibrant, puissant ou nasillard selon le répertoire. Il est surtout utilisé en classique et baroque. De grands compositeurs comme Bach, Mozart ou Schubert s'en sont beaucoup servi pour leurs œuvres. On retrouve aussi le Hautbois dans des musiques de films, dans lesquels il illustre bien souvent le mystère...     Le basson D'origine Italienne, le basson « moderne » fait son apparition au XVIème siècle. Comme le hautbois, il est à anches doubles. Sa sonorité s'en rapproche beaucoup mais ses octaves sont beaucoup plus graves. Le basson est un instrument moins utilisé en tant que soliste que le hautbois, malgré un certain nombre de concertos et de pièces écrites pour lui. Prokofiev s'en est notamment servi pour jouer le rôle du grand-père dans Pierre et le Loup. Son côté grave, patriarche et chaloupé en fait un instrument immédiatement reconnaissable. Prendre des cours de hautbois ou de basson Très techniques, ces instruments sont impossibles à apprendre sans professeur ! Il convient notamment de maîtriser le souffle à travers l'anche double. Pour cela, il faudra passer un certain nombre d'heures de cours à apprendre à positionner ses lèvres et à utiliser sa colonne d'air pour faire chanter les notes. Par ailleurs, le hautbois et le basson sont des instruments à clés. C'est-à-dire que prendre des cours sera l'occasion d'acquérir l'agilité des doigts, nécessaire pour connaître les différentes gammes de notes. Ces instruments peuvent s'apprendre relativement jeune (7-8 ans). Comme beaucoup d'instruments à vent, il faut souvent attendre que l'enfant ait une mâchoire formée, car la position de la bouche sur l'instrument est assez délicate. Pour les adultes, il n'y a pas d'âge ! Contactez-nous dès maintenant pour découvrir l'apprentissage du hautbois et/ou l'apprentissage du basson, deux instruments à la fois baroques et magnifiquement actuels et dont la beauté et l'originalité n'ont pas fini de vous séduire.     

  • 0 Cours de clarinette et de saxophone : un souffle de plaisir ! ...

    0.00 of 0 votes

    Séduits par les instruments à vent ? Tentés par la chaleur et la rondeur des instruments à anches ? Envie d'aborder des répertoires à la fois classique, jazz ou variété ? N'attendez plus et découvrez la clarinette ou le saxophone... avec un frisson de bonheur ! La même famille... Bien que différents, la clarinette et le saxophone sont deux instruments dont l'enseignement et la pédagogie peuvent être comparables. C'est pour cela que nous avons choisi présenter ces deux cousins ensemble... La clarinette et le saxophone sont des instruments à vent. C'est-à-dire que c'est la force du souffle humain qui produit le son. Bizarrement, ils font tous les deux partie de la famille « des bois », car ils utilisent une anche, c'est-à-dire une petite tige en bois que l'on fait vibrer avec la bouche pour produire le son. Une préférence pour la clarinette ?     La clarinette, a été inventée au 17ème siècle. Le son est chaud et puissant, et elle peut jouer dans un grand nombre d'octaves et de répertoires. Souvenons nous des petites notes chaloupées de clarinette représentant le chat dans Pierre et le Loup de Prokofiev ! C'est cela la clarinette : l'élégance, la douceur, le raffinement... Rien de plus magnifique que le concerto pour clarinette de Mozart K 622 où les notes pleurent littéralement et où l'émotion est majestueuse ! En plus du classique, la clarinette est beaucoup utilisée dans le jazz, avec de grandes figures comme Benny Goodman ou Sidney Bechet qui sont de véritables virtuoses.     Convaincus ? Pour débuter les cours, la clarinette en si bémol est la plus conseillée mais il est existe une grande variété de clarinettes de tailles et de tessitures différentes (clarinette basse, clarinette en do etc.) Ou plutôt le saxophone ?        Le saxophone (ou saxo, ou même sax !) est un instrument bien plus récent (19ème siècle) en cuivre, mais également à anche simple. Les 4 principaux saxophones sont le : saxophone baryton, le ténor, l'alto et le soprano. Sa sonorité est relativement chaude et ronde, ce qui lui permet de jouer dans des répertoires classiques du 19ème siècle, de la musique contemporaine, du jazz bien sûr et de la variété. Il est conseillé de débuter par le saxophone alto, plus léger, vibrant et relativement « généraliste ». Plus tard, beaucoup de débutants qui atteignent un niveau intermédiaire ou confirmé s'essaient au sax ténor, au son plus jazzy, plus swing... ou au soprano, dont la forme est différente (la même qu'une clarinette) et le son plus aigu et piquant. Quelques grands saxophonistes : Sydney Bechet, John Coltrane, Charlie Parker...     Allez, on démarre ! On peut débuter les cours de saxophone ou de clarinette assez jeune (6-7 ans). Que ce soit pour l'un ou l'autre, le premier cours de clarinette ou de saxophone est l'occasion de tester son souffle et d'utiliser ce que l'on appelle « la colonne d'air ». C'est-à-dire la fréquence et le volume d'air que l'on envoie dans son instrument. Un peu comme lorsque l'on chante ! Mais quand on souffle pour la première fois dans une clarinette ou un saxophone, la douceur et la beauté n'est pas immédiate. Il faut un certain temps et un certain nombre de cours pour que les lèvres trouvent la bonne position et qu'autre chose que le fameux « couac » sorte du pavillon ! Gare aux voisins ! Mais une fois que le son est acquis, ce n'est que plaisir de se pencher sur la technique des doigtés, des différentes clés, mais aussi des nuances que l'on apporte soi même avec la bouche et qui nous permet de trouver sa propre approche, son propre style de jeu (classique, swing etc...) Et le solfège ? Le solfège est incontournable, mais dans le cadre d'un cours particulier, il sera parfaitement intégré à la pratique de la clarinette ou du saxophone. C'est-à-dire que ce sera un solfège destiné à jouer rapidement de l'instrument. Le plaisir ne doit pas se faire attendre ! Nous avons un grand nombre de clarinettistes ou de saxophonistes parmi nos professeurs, alors, n'attendez plus et découvrez dès maintenant avec un professionnel qui saura vous guider et s'adapter à vos souhaits musicaux, l'un de ces deux merveilleux instruments. Faites les chanter dans tous les répertoires ! Frissons et vibrations garanties !     

  • 0 Cours de trompette, trombone, cor et tuba : ...

    0.00 of 0 votes

    La noblesse et la puissance ! Vous avez toujours rêvé d'apprendre l'un de ces instruments ? Vous vibrez à l'écoute du concerto pour cor de Mozart ou d'un solo d'Armstrong ? L'un de ces instruments vous attend dès maintenant ! La trompette, le trombone, le cor et le tuba font partie de la famille des cuivres. C'est une branche des instruments à vent mais à la différence de leurs cousins les bois, le son n'est pas produit par une anche, mais par la vibration naturelle des lèvres humaines. La trompette       Si l'origine de la trompette remonte à l'antiquité Egyptienne, du temps des pharaons, l'instrument s'est surtout développé après le baroque. La trompette « européenne » actuelle est à pistons et en tonalité Si bémol. Elle se compose d'une embouchure, c'est-à-dire d'un petit bec en métal sur lequel on pose ses lèvres que l'on fait vibrer pour produire le son, d'un pavillon, qui est le conduit dans lequel passe ce son et d'un certain nombre de pistons. Les pistons sont de petits tubes sur lesquels le trompettiste appuie pour créer les différentes notes de la gamme. Sur une trompette classique, ils sont au nombre de 3. La trompette est capable de jouer dans des répertoires classiques (Maurice André par exemple), des fanfares ou encore du jazz, avec des figures mondialement connues comme Louis Armstrong ou Miles Davis.      Le trombone   Le son du trombone est assez proche de celui de la trompette. En revanche, à la différence des pistons de la trompette, le trombone classique utilise une coulisse télescopique en forme de « U », pour faire varier les notes de la gamme. Le son est plus grave que la trompette, mais peut jouer dans autant de répertoires. En savoir plus sur nos cours de trombone Le cor       Le cor classique possède 4 pistons. Le son est majestueux et puissant, triomphant, parfois même inquiétant (le loup de Pierre et le Loup). Le répertoire est plutôt classique. Il ne faut pas le confondre avec le cor de chasse, plus petit et sans piston, et encore moins avec le Cor anglais, qui fait partie de la famille des hautbois...       Le tuba   Enfin, le tuba se joue avec 3 pistons et possède un son très grave et puissant. Il est à l'aise dans les répertoires de fanfares, mais peut être également soliste en classique ou en jazz. Je veux prendre des cours ! Ces quatre instruments nécessitent d'importantes bases techniques, car leur apprentissage est pratiquement impossible en autodidacte. La position des lèvres demande notamment de la pratique et de la patience pour arriver au son claironnant de la trompette ou aux belles nuances harmoniques du cor... Un professeur de musique est donc primordial pour vous initier et vous apprendre la noblesse de ces instruments. Un premier cours sera l'occasion de découvrir l'instrument, ses différents répertoires et de fixer avec le professeur le projet musical que vous envisagez. On peut commencer à apprendre un cuivre relativement tôt, Il est cependant recommandé de faire attention à la formation des dents de l'enfant. L'idéal est donc de débuter vers 7-8 ans. Dans un premier temps, l'enfant pourra éventuellement commencer sur un cornet ou un bugle, instruments assez proches, mais dont la technique est plus accessible. Le solfège quant à lui, sera nécessaire, mais il sera intégré à la pratique pour que le cours soit vivant et intégrant le plaisir et la souplesse. Du classique au jazz en passant par la fanfare, les cuivres n'attendent que vous pour exprimer votre « douce puissance » !     

  • 0 Les cours de flûtes : Profondeur et rondeur pour des émotions uniques... ...

    0.00 of 0 votes

    Vous avez envie de découvrir la belle flûte traversière ou la flûte à bec ? Vous avez envie de connaître leur douceur et découvrir tous les registres dans lesquels elles évoluent ? N'hésitez plus et lancez-vous... La magie vous attend ! Une flûte selon mes besoins La flûte est un instrument appartenant à la famille des vents et plus précisément à la famille des bois. Cela peut sembler étonnant. (Notamment pour la flûte traversière qui est aujourd'hui fabriquée en métal). La flûte produit des sons à l'aide du souffle humain, qui émet des vibrations par un « biseau » disposé à l'embouchure. L'instrument est disponible en plusieurs déclinaisons : la flûte traversière, la flûte à bec, la flûte de pan ou encore le piccolo. C'est donc un instrument à la fois accessible et complexe, selon la déclinaison choisie. La flûte traversière La flûte traversière ou « Grande flûte » est la plus connue et la plus noble. Elle est constituée d'une tête, d'un corps et d'une patte, et est étendue sur environ 3 octaves. Elle se joue en tenant l'instrument de profil et à l'horizontale (à la différence de la flûte à bec). Le son est très profond, permet de jouer dans divers registres et transmettre des émotions bien différentes : joyeuses, entraînantes, tristes, dansantes... Dans les orchestres classiques, la grande flûte est souvent soliste. Elle permet alors toutes les prouesses techniques ! Elle est aussi utilisée dans les musiques actuelles (jazz, rock...). On peut donc aussi bien l'entendre dans un concerto de Mozart, que dans un standard rock des années 70, comme « Stairway to Heaven » de Led Zeppelin ! Le piccolo    Le piccolo ou « petite flûte » est le petit frère de la flûte traversière. Il n'est pas sur la même tonalité et est beaucoup plus aigu. En revanche, il se joue de la même manière que la grande flûte, à l'horizontale. Son répertoire est surtout classique.     La flûte à bec    La flûte à bec est un des plus vieux (Moyen-Âge) mais des plus indémodables instruments de musique. Tout le monde a déjà eu une flûte à bec entre les mains ! On l'apprend souvent à l'école car il très pédagogique et plutôt facile à aborder. A la différence de la flûte traversière, la flûte à bec est encore fabriquée en bois et se décline en plusieurs tailles. Elle est « l'essence même » des flûtes. Constamment revisitée, elle peut se jouer de différentes manières, d'une part en fonction de sa sonorité (sopranino, soprano, alto, ténor, basse, etc) et d'autre part en fonction de son type (Le Pipeau, Le Csakan, Les Flageolets, Les Galoubets, Txistu, flûtes d'Ossau, etc.). Elle peut aussi jouer dans beaucoup de registres différents, de la petite comptine à la pièce baroque.      A quel âge commencer la flûte ? La flûte peut se pratiquer dès l'âge de 9 ans mais on peut commencer dès 7 ans. Il faut simplement attendre que les deux dents du haut et les deux dents du bas soient définitives, sinon l'air dévie et gare aux fausses notes ! Les cours de flûte Comme la plupart des instruments de musique, la flûte s'apprend ! Un premier cours de flûte traversière est l'occasion d'apprendre par exemple la prise en main et la position des doigts sur les différentes clés, et de la bouche sur l'embouchure. Une fois la technique du souffle acquise, il faut un certain nombre de cours pour maîtriser la profondeur et la beauté du son. Ensuite, l'élève pourra déjà aborder quelques petites pièces classiques, des comptines, puis des études et des morceaux plus ou moins complexes. En plus du cours, le travail personnel est un gage de réussite. Il est important de pratiquer régulièrement (au moins 5 minutes par jour) et d'apprendre le solfège. Dans le cadre d'un cours particulier, ce solfège devra être bien adapté à la flûte choisie et à sa tonalité, pour progresser vite et se faire plaisir ! L'envie vous guette ? Saisissez dès maintenant l'opportunité de découvrir et prendre des cours de ce merveilleux instrument ! Un instrument dont le maître mot est... l'émotion.     

  • 0 Les 10 meilleurs riffs de guitare dans le rock ...

    0.00 of 0 votes

    Un quoi ? Un riff, c'est comme un petit bout de partition d'à peine une ou deux mesures, qui se répète et se répète à l'envie. En théorie musicale, cela s'appelle un ostinato. Son ancêtre du Moyen-Âge, la ritournelle, constituait en un refrain reprenant les mêmes paroles et mélodies. Mais ce sont les jazzmen du XXème siècle qui inventent ce terme pour désigner la signature immédiatement reconnaissable d'un morceau. Le blues puis le rock s'en emparent avidement ensuite. Voici 10 riffs parmi les plus connus du monde du rock'n'roll, que vous aurez du mal à déloger de votre tête !       Pixabay.com Les riffs de Nirvana, grunges et simplissimes       Pixabay.com Ils font partie des tous premiers accords appris par les guitaristes débutants férus de rock. Les riffs des morceaux de Nirvana sont globalement très simples. Il suffit de bien réaliser les barrés, de s'appliquer sur la rythmique et en trois notes, vous pouvez reconnaître d'emblée ces morceaux mythiques.     "Come as you are" Lent, joué au doigt ou au médiator sur les cordes graves, le riff de "Come as you are" laisse prévoir toute l'ambiance de la chanson. Grave et presque inquiétante, elle fait partie des grands succès du groupe Nirvana car elle a su toucher un public beaucoup plus large que les amateurs habituels de rock alternatif. "Smells like teen spirit" Ce succès incontestable de Nirvana base son refrain sur quatre accords enchaînés avec une rythmique énergique : Fa - Sib - Lab - Réb. D'une facilité apparente, le riff nécessite toutefois une bonne maîtrise des accords barrés pour pouvoir les enchaîner rapidement. La particularité des accords, c'est qu'ils sont tous des power chords, donc qu'ils omettent la tierce. Ce type d'accord est à la fois pauvre, puisque la tierce colore l'accord, mais aussi très riche lorsqu'il est distordu. D'où le nom anglais d'"accord puissant". Les riffs de Led Zeppelin, précurseurs et empreints d'ailleurs       Pixabay.com Il est difficile de sélectionner l'un ou l'autre riff de ce groupe prolifique, qui a certainement marqué l'histoire du rock'n'roll comme aucun autre groupe ne le fera jamais. 12 ans de carrière active, des dizaines de morceaux phares et des sonorités empruntées à l'Orient, au classique ou au métal ont rendu Led Zeppelin incontournable pour tout guitariste passionné. Demandez donc à votre professeur de cours de guitare quel est le premier morceau qu'il a appris à jouer !     "Whole lotta love" Jimmy Page, le guitariste de Led Zeppelin à l'origine de tous les fameux riffs du groupe, résume très bien sa volonté dans la création du morceau : "un riff pour faire bouger, qui donnerait le sourire". "Whole lotta love" a fait se trémousser des générations entières de musiciens ou amateurs de son. La BBC l'a même intronisé en première place en 2014 dans son classement des 100 meilleurs riffs de guitare. Que dire de plus ? "Kashmir" Attention, voici un ovni du rock, un morceau au riff lourd et chargé d'influences orientales qui vous propulse tout droit dans les déserts étouffants et les palais marocains. Deux techniques sont utilisées dans ce titre phare de Led Zeppelin. La polyrythmie place la batterie et les musiciens sur deux modes différents, la première accompagnant les paroles sur du quatre temps tandis que l'accompagnement évolue sur du trois temps. Ensuite, l'accordage de la guitare est tout particulier pour restituer ce son incroyablement évocateur du voyage. Jimmy Page utilise le Open Dsus4 ou DADGAD, un accordage dit celtique qui permet de jouer des quartes parfaites. "Stairway to heaven" Voici encore un morceau d'une rare puissance signé Led Zeppelin, qui au cours de ses 8 minutes vous transporte d'une mélodie calme et apaisante à un final complètement explosif, où guitare, chant et instruments se rejoignent en apothéose. "Stairway to heaven" concentre plusieurs riffs en son sein, à commencer par l'introduction. S'en suivent des groupes d'accords qui reviennent en boucle, puis un prodigieux changement de tonalité qui annonce le solo sur une nouvelle flopée d'accord. Vous suivez toujours ? Alors lancez-vous dans l'aventure pour gravir les escaliers jusqu'au paradis des guitaristes. Les riffs des Rolling Stones, populaires et provocateurs       Pixabay.com Toujours en activité malgré un âge moyen qui dépasse les sept décennies, le groupe des Rolling Stones fut dès ses débuts mis en opposition avec les Beatles. Si dans la vie privée, les membres de deux groupes s'entendaient très bien, ils incarnaient à l'affiche les "gentils garçons" pour les Beatles, et les "mauvais garçons" pour les Stones. Est-ce dû à leur son plus poussif, à leurs extravagances en-dehors de la scène ou à leur look excentrique ? Sans doute un savant mélange de tout cela à la fois. "(I can't get no) Satisfaction" C'est l'histoire d'une jeunesse frustrée, d'une adolescence qui peine à trouver ses marques et à obtenir ce qu'elle veut face à une société de consommation qui prône le plaisir à travers la publicité. Si les paroles sont de Mick Jagger, Keith Richards aurait enregistré le riff internationalement connu en pleine nuit, sur un magnétophone. Les accords Si, Do#, Ré sont enchaînés avec un fuzz important -l'une des premières pédales à effet- qui donne cette impression de son "détérioré", réelle marque de fabrique de la chanson.     "Start me up" Très bien classée en Australie (1ère place) et aux États-Unis (2ème place), cette chanson aurait pu ne jamais voir le jour. C'est en fouillant des anciens enregistrements de Keith Richards que l'ingénieur son du groupe retrouve ce riff décapant que le groupe retravaille très rapidement. La vidéo du clip mérite aussi bien le détour que la bande son, pour la chorégraphie absolument saisissante, voire hilarante de Mick Jagger. "Paint it black" Ici, la guitare se couple à la sitar pour des intonations orientales. Mais la ressemblance avec la soul s'arrête là. Dès les premières mesures d'introduction passées, l'ambiance s'alourdit et le tempo s'accélère, avec un riff redondant plaqué par une guitare en furie. Les riffs de AC/DC, explosifs et fédérateurs       Pixabay.com Une légère déviation vers le hard rock, et vous voici en face d'un groupe australien monumental, connu pour ses riffs ravageurs. Même les auditeurs peu habitués à ce style de musique ont en tête l'introduction à la guitare de leurs morceaux les plus célèbres.     "Highway to hell" Chanson éponyme de l'album, elle contient une série très simple d'accords. Toute l'énergie réside dans la saturation de la guitare, dans l'accompagnement bien rythmé à la batterie et dans le chant inimitable de Bon Scott.   "Back in black" Encore une chanson éponyme, encore un immense succès pour AC/DC. Cet hommage au chanteur décédé marque les débuts de la nouvelle voix du groupe, Brian Johnson. Trois accords s’enchaînent en introduction, soutenus par une batterie implacable de régularité et une descente de notes qui annonce la couleur. Cette liste non exhaustive pourrait s'enrichir encore de nombreux autres riffs de guitare incontournable de la musique rock ("Smoke on the water", "Dream on", "Hotel california", etc). Libre à vous de les dénicher et de vous entraîner à les jouer pour le plus grand plaisir de votre public !

  • 0 Comment éviter les mains moites au piano ? ...

    0.00 of 0 votes

          L'hyperhydrose est un phénomène bien connu des pianistes, amateurs ou professionnels, débutants ou chevronnés. Sous ce nom barbare se cache simplement l'appellation plus commune des "mains moites", qui rend la peau des mains particulièrement glissante et humide. Les causes sont multiples, et chacune présente son lot de solutions. Stress, chaleur ou transpiration excessive : ne vous laissez plus arrêter par ces désagréments. Découvrez les meilleures astuces pour lutter contre les mains moites au piano. Pourquoi les pianistes ont-ils les mains qui transpirent ? Les principales raisons qui peuvent induire une transpiration excessive des mains sont : la chaleur, en été ou dans une pièce particulièrement chauffée; le stress, avant une audition par exemple; la qualité médiocre du clavier qui ne draine pas la sueur; l'intensité ou la durée du travail effectué; l'utilisation du clavier par d'autres personnes, donc un clavier déjà glissant; la physiologie propre à chaque individu. Si vous prenez des cours de piano, vous pouvez être sujet au stress avant de jouer votre morceau devant votre professeur, aussi bienveillant soit-il ! Des mains trop moites et voici envolées les heures d'entrainement, vous trébuchez sur les touches... c'est le moment de s'attaquer au problème.     Les meilleures solutions pour garder les mains sèches au piano Globalement, si vous voulez améliorer votre problème de mains moites, vous pouvez agir sur deux composantes : le clavier en lui-même, ou vos mains. Les différences entre les revêtements de touches       L'évacuation de la transpiration par la matière des touches n'est pas nouvelle. D'ailleurs, c'est pour cette raison que l'ivoire a longtemps été préconisé avant d'être interdit. Sur les pianos acoustiques anciens qui présentent ce type de revêtement, vous pouvez admirer la qualité du toucher. L'aspect poreux et perméable de l'ivoire permet à la transpiration de passer dans les touches et d'être évacuée. Sur les revêtements modernes et synthétiques, c'est un point qui est au cœur des innovations sur les modèles les plus hauts en gamme. Les grandes marques de piano rivalisent d'ingéniosité pour concevoir des touches parfaitement confortables. Toutefois, leurs inventions peuvent parfois poser problème. Kawai a ainsi intégré sur certains modèles un bactéricide censé empêcher les bactéries des mains de détériorer le revêtement. Problème, des cas d'allergie se sont déclarés chez certains jeunes pianistes... Un revêtement à base de galalithe a aussi été utilisé puis abandonné, car il rendait les touches jaunâtres à mesure du temps. Heureusement, les pianos numériques actuels commencent à atteindre la qualité des claviers d'antan. Yamaha a notamment lancé un revêtement nommé ivorite, qui offre une sensation très naturelle au doigt. Si votre clavier est de mauvaise qualité, qu'il retient la sueur et devient une vraie patinoire au bout d'une heure de jeu, la meilleure chose à faire est peut-être tout simplement de changer d'instrument. Optez pour un piano de meilleure qualité !     Agir sur la transpiration excessive des mains       Sur ce point là, les pianistes ne sont guère égaux. Si certains s'en sortent à merveille sans aucun problème de sueur, d'autres pataugent déjà dans une flaque après quelques mesures. Certes, avoir les doigts glissants est assez intéressant pour gagner en vélocité dans les arpèges. Mais les glissements amoindrissent aussi la précision et le staccato du jeu. Tout comme pour la transpiration corporelle générale, vous pouvez utiliser des produits naturels qui aident à réguler l'évacuation de la sueur. Le bicarbonate ou le talc, par exemple, sont connus pour empêcher la peau de transpirer trop fortement. Le citron frotté sur la main réduit aussi la sudation. Il existe certains gels spécifiquement conçus pour déposer une pellicule sur les doigts et empêcher les glissements. Gardez cependant à l'esprit que ces produits se déposent forcément sur le clavier lorsque vous jouez. À terme, cela pourrait endommager le revêtement. Réservez-les à des occasions particulières, une audition ou une séance de piano par temps très chaud. Plus simple et totalement sans risque pour le clavier, la solution de garder à portée de main un mouchoir en papier est loin d'être anodine. Le mouchoir vous servira aussi bien à tamponner votre front que vos paumes, ou à essuyer les touches trop humides.     Quelques autres astuces pour éviter de déraper sur le clavier       Un nettoyage régulier du piano vous permettra de garder les touches propres et sèches, sans accumulation de gras qui pourrait empêcher la sueur de s'évacuer. L'attaque des doigts est aussi importante. En apprenant à bien placer vos mains au piano, vous éviterez bien des problèmes de glissement. De bons doigtés vous aideront à prévenir la surchauffe musculaire et à gagner en vitesse sans transpirer abondamment. Enfin, sachez que certains aliments entraînent plus facilement la production de sueur. Avant votre prochain concert, bannissez café, alcool, épices et autres excitants !

  • 0 5 musiques de film à la guitare que vous voudrez apprendre ...

    0.00 of 0 votes

    Passés les indémodables Stairway to heaven, Wonderwall ou Smells like teen spirit, vous voici à court d'idée de morceaux de guitare à apprendre. Que vous soyez cinéphile ou non, vous allez certainement craquer pour l'un des ces thèmes de films connus, joués à la guitare. De difficultés variables, certains vous donneront du fil à retordre -un bon challenge pour occuper une semaine de vacances pluvieuse ! La "Romance Anonyme" dans Jeux Interdits Si le film en question n'a pas fait tant de bruit, il en est d'un tout autre ordre en ce qui concerne sa bande-originale. Le morceau intitulé "Romance Anonyme" fait d'ailleurs partie des grands classiques de la guitare acoustique. Narciso Yepes, son interprète, a prétendu avoir composé lui-même cette douce ballade à l'âge de seulement sept ans. Après quelques recherches, il s'est avéré que le thème existait depuis plusieurs années déjà. Ce morceau vibrant et délicat devrait remplir d'émotions les oreilles de vos auditeurs. Il demande de la maîtrise dans le jeu de la main droite, mais est tout à fait accessible aux débutants à condition de travailler à tempo lent.     "Where is my mind ?" dans Fight Club Certes, la chanson a déjà plus de 10 ans lorsqu'elle utilisée en BO du célèbre film de David Fincher. Elle apparaît d'ailleurs dans d'autres créations cinématographiques postérieures telles que Mr Nobody ou Nos futurs. Très simple, basée sur quatre accords avec une rythmique entêtante, c'est la chanson idéale à entonner avec un groupe d'amis. L’atmosphère particulière de la guitare saturée, la batterie sèche et régulière, les paroles ont été inspirées par une séance de plongée sous-marine. Black Francis chante alors sa composition avec son groupe Pixies. Elle sera reprise par Nada Surf et Placebo, et deviendra un véritable hymne du rock alternatif. "Freddie's Dead" dans Super Fly Il faut remonter en 1972 pour comprendre les origines de ce titre aux accents funk. Curtis Mayfield, influenceur conséquent du mouvement soul, compose la chanson pour le film Super Fly, au cours duquel elle accompagne la mort d'un des personnages. L'accompagnement musical est traînant et répétitif, bien qu'assez dynamique. Si votre professeur de cours de guitare est trop jeune pour connaitre ce titre, donnez-lui la référence. C'est un excellent moyen de s’entraîner à la régularité et à la wah-wah, incontournable pour la partie guitare de "Freddie's Dead". "Purple Rain" dans Purple Rain Un solo épique qui a remporté l'Oscar de la meilleure musique de film : c'est bien sûr au génie Prince que l'on doit cette performance. Dans le film éponyme, il interprète "Purple Rain", et le titre remporte un succès phénoménal. Subtile combinaison de guitares, de prouesses vocales et d'accords plaqués à l'orgue, c'est un morceau d'une beauté singulière qui vous demandera certainement des heures et des heures de travail. Mais quand on aime, on ne compte pas ! D'autant plus que pour les débutants, l'introduction est d'un niveau bien inférieur au solo, dont la complexité effare encore aujourd'hui les guitaristes les plus talentueux.     "Johnny B. Goode" dans Retour vers le futur Faut-il encore présenter le premier opus de cette trilogie au cours de laquelle Marty, adolescent de son état, explore le passé en compagnie de son ami scientifique, le docteur Brown ? Ceux qui ont vu le film se souviennent sans doute du solo de guitare martelé par le jeune homme devant un public ébahi, pas encore prêt à entendre ces notes futuristes. Le morceau initial, "Johnny B. Goode", est un hit de Chuck Berry qui fait partie des titres les plus célèbres du rock. À défaut de reprendre le solo très excité de Marty, vous pouvez vous faire les doigts sur cette rythmique démentielle et inviter vos amis batteurs ou saxophonistes à se trémousser sur du vrai rock 'n' roll. Les musiques de films à la guitare, un vaste champ d'entrainement Ces 5 morceaux tirés de films ne vous ont pas convaincu ? Le cinéma regorge d'autres pépites musicales à découvrir à la guitare. En voici un bref échantillon, à explorer et à déguster : "Summer loving" dans Grease "Rock got no reason" dans School of Rock "Cocaine blues" dans Walk the Line "Society" dans Into the wild

Programmes

  • Piano
  • Clavier
  • Guitare
  • Guitare ElectriqueGuitare électrique
  • Solfège
Valérie Marot insolvable - valmarot@hotmail.com - 2 cours impayés

Livre Blanc Musique-Namur

RESTER INFORME :

🎁 Parrainez vos amis et recevez des cours gratuits ...
Cours Piano Namur  ▷ Cours Guitare Namur  ▷ Cours Guitare Electrique Namur  ▷ Cours Clavier Electronique Namur
Piano & Clavier en ligne  ▷ Guitare en ligne  ▷ Guitare Electrique en ligne  ▷ Ukulélé en ligne  ▷ Guitare Basse en ligne 
Contrebasse en ligne  ▷ Saxophone en ligne  ▷ Harmonica en ligne  ▷ Accordéon en ligne 
Orgue en ligne  ▷ Batterie en ligne  ▷ Chant en ligne  ▷ Théorie & Solfège en ligne 

Bookmark and Share
Conditions généralesPolitique de confidentialitéContactez-nous • 💰Financer nos écoles
© Copyright 2020 Ecoles Privées de Musique. Tous droits réservés.
Pour toute question : ☎ 0456 03 65 28