Cours de Musique à Namur & Wépion Cours de Musique à Namur & Wépion

Back

0 La Callas : une conférence en son honneur ...

Your vote is:
0.00 of 0 votes
Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

Maria Callas, la légendaire soprano d'opéra, demeure l'une des plus grandes icônes culturelles du XXe siècle. Son charisme magnétique, ses débuts humbles et sa transformation en une figure emblématique internationale ont captivé le monde de la musique classique et au-delà. Sa mélodie était un mariage harmonieux entre le charme du théâtre et les nuances délicates de l'opéra. Dans cet article, nous reviendrons sur la vie et le parcours artistique de La Callas, sa place incontournable dans le monde de l'opéra et son héritage musical, mais surtout vous découvrirez notre entretien final avec Catherine Aftalion, conférencière sur Maria Callas.

 

Entretien avec Catherine Aftalion

Quand vous pensez à Maria Callas, que ressentez-vous ?

Je pense fréquemment à Maria puisqu’au quotidien, je l’écoute notamment pour démarrer ma journée avec mes airs favoris et il m’arrive encore de découvrir des éléments dans sa voix que je n’avais pas encore perçus ! Elle me fait vibrer, m’apporte de la sérénité, de la joie même si certains airs sont dramatiques et remplis de tragique. C’est toujours un bonheur musical.

Quel a été son impact et celui de votre mère, dans votre relation avec la musique ?

Je crois que l’impact a été amplifié pour ma mère, qui avait déjà beaucoup travaillé la musique, le piano chant a renforcé l’exigence de donner le meilleur de soi, une intégrité artistique.
Pour ma part, la relation avec la musique était déjà très forte mais mon admiration pour la Callas m’a confortée dans ma passion pour la musique, qui n’a pas de limites. Elle m’a profondément enrichie et a accentué ma curiosité au niveau des compositeurs et compositrices, ainsi que sur l’analyse musicale. 

Si vous deviez décrire votre enfance auprès de votre mère, que diriez-vous ?

J’ai eu une enfance dorée, très riche par cet apport artistique musical transmis, avec naturel sans imposition, qui a développé mon éveil, ma fibre, et cette magie que j’ai vécue. Le théâtre était sur scène ainsi qu’à la maison. D’ailleurs grâce à mes études pianistiques, j’accompagnais ma mère qui chantait des airs comme dans le cadre d’une répétition. On peut dire qu’il y avait une fusion musicale.

Pourquoi faut-il absolument voir votre conférence sur la cantatrice ?

Cette conférence est atypique, le travail d’une année pleine pour évoquer l’Art de Maria Callas et la construction de sa carrière. Elle est composée de quelques airs commentés et analysés, de témoignages de quelques proches, de lectures de lettres, d’anecdotes vécues lors de soirées ou de répétitions. C’est également un voyage, une escalade musicale dans les villes où Maria Callas a vécu et où je suis allée sur ses traces, avec photos à l’appui.
Toutes ces composantes en font quelque chose d’inédit rempli d’originalité et qui diffère des conférences habituelles qui ne disposent d’aucun support. C’est une façon pour moi de lui rendre hommage et de l’honorer. 

Quels sont les sentiments qui vous ont poussée à créer une conférence sur Maria Callas et pourquoi ?

Tout d’abord, la reconnaissance profonde de ce qu’elle a donné à son public, et puis évidemment l’émotion forte traduite dans ses interprétations, deux points qui m’ont vivement touchées. Rétablir aussi une vérité sur sa personnalité souvent salie par la presse, notamment italienne et sublimer son travail professionnel.

Pensez-vous que Maria puisse toucher les générations futures au même titre que la vôtre ?

Sur ce sujet, j’ai quelques craintes compte tenu du contexte sociétal qui n’évolue pas favorablement pour la culture, ou l’art lyrique. Néanmoins, la Grèce a fait le nécessaire pour un premier musée dédié à « la divine ». Je rêverais qu’en France un musée puisse s’ouvrir pour elle ainsi qu’une académie lyrique pour l’apprentissage du chant.

Vous avez assisté à l'hommage du Palais Garnier, comment était-ce ? Qu'avez-vous ressenti en retournant dans ce lieu ?

L’hommage effectué le 2 décembre appelé Vissi d’Arte (en référence à l’air de Tosca j’ai vécu d’art) au Palais Garnier fut très élégant et sobre, plein de beautés lyriques, avec des artistes prestigieuses. C’est la seule cantatrice pour laquelle on fêtait le centenaire ! Le metteur en scène a montré la dévotion totale de Callas pour son art, sa discipline. Alternance de lectures de textes par Carole Bouquet, d’extraits d’interviews en vidéo, des airs célèbres en vidéo interprétés par Callas, c’était un hommage digne.

Quels sont vos rituels chaque année concernant Maria et votre mère ?

Chaque année, je me rends au dernier domicile de Maria Callas à la date anniversaire de son décès soit le 16 septembre. Je dépose une rose sur la plaque qui a été installée en son honneur, puis sur le banc face à son immeuble. Je m’installe et j'écoute un air.
Concernant ma mère, au - delà du rituel du cimetière, chaque fois que j’écoute des airs  d’opéra, je me remémore l’entendre travailler sa voix à l’appartement parisien, des images défilent dans ma tête, sur la scène du palais Garnier… et au lieu d’être triste, je suis heureuse qu’elle ait été ma mère et la remercie tous les jours de cette richesse musicale qu’elle m’a apportée et des émotions ressenties.


Pourquoi, selon vous, Maria est-elle la cantatrice d'excellence que nous connaissons ?  A quoi était dû son incroyable talent ? Quelle était sa méthode ?

C’est en effet l’excellence, le génie, dans tous les rôles que Maria Callas a interprétés. Elle s’appropriait le personnage, après avoir effectué des recherches historiques pour crédibiliser le rôle, puis la partition était analysée pour être au plus près du compositeur, qu’elle respectait, avec un travail vocal acharné. Elle disait aussi «  la musique suffit à elle-même »
Son talent, c’est la persévérance et le perfectionniste mis au service de son art pour donner le meilleur, et toujours plus dans une sensibilité extrême.
Pour apprendre un opéra, elle disait « c’est la solitude nécessaire pour chanter et écouter la musique» puis on travaille les détails. 


Vous avez, vous-même, un talent de musicienne que vous mettez à profit pour les autres, que ressentez-vous en transmettant cette pédagogie ?

Je suis heureuse de transmettre et de partager avec les autres ce qui m’a été donné, que ce soit sur la pianistique, l’art lyrique  ou la musique tout court. Cette passion donne beaucoup de valeurs aux autres, peut engendrer un effet de levier, avoir des influences et révéler des dons.

Que représente l'Art lyrique pour vous ?

L’art lyrique représente cette prestation scénique exercée par le chanteur d’opéras et qui transmet des sentiments. Pour ma part, c’est toujours un spectacle envoûtant car il conjugue la musique, les voix qui se font entendre sans amplification, la mise en scène et théâtralisée, les décors et costumes, c’est un spectacle complet.

Comment avez-vous décidé de la structure de votre conférence ? Que souhaitez-vous transmettre avec elle ?

La structure de ma conférence a été une évidence; je l’ai décliné rapidement , de par la connaissance du parcours privé et professionnel de Maria Callas, de sa personnalité, des lieux où elle a vécu  dans le monde, de ses rôles, de ses qualités d’adaptation et des éléments transmis pas ma mère.
Cette conférence intitulée « l’Art de Maria Callas » que j’enrichis au fur et à mesure des événements produits cette année pour le centenaire de naissance, me permet de montrer la vraie personnalité de Maria Callas, forte et fragile en même temps, son génie musical, son talent dans l’interprétation et l’élégance de la femme.
Son art était complexe et difficilement transmissible mais de par cette conférence, déposée à la SACD (société des auteurs  et compositeurs dramatiques ), mon souhait est de laisser une trace pour les générations à venir et de pérenniser cette légende.

Comment vivez-vous au quotidien votre passion pour la cantatrice ? 

Cette passion, je la vis non pas au quotidien, mais depuis longtemps selon mes envies, à la fois avec bonheur et tristesse car Maria Callas est décédée trop tôt. Elle avait prévu de remonter sur scène. Il se passe souvent des rebondissements, suite au décès des collectionneurs, avec une vente de lettres écrites par Maria Callas, ou des enregistrements pirates qui viennent d’être découverts. C’est aussi dans ce sens que c’est passionnant, car des trésors par rapport à Callas peuvent ressortir à tout moment ! Cette passion, je la vis pleinement, au sens large, Callas, art lyrique et Musique. 

 

callas | Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

 

 

Le point Culture

Si vous n’avez pas lu nos précédents articles sur Maria Callas, résultant de nos entretiens avec Catherine Aftalion, alors n’hésitez pas à y jeter un œil ! Vous y apprendrez plein de trucs chouettes sur la diva et sur la vie de Catherine, une super professeur de piano ! 

En attendant, un petit brief sur la Callas, cette incroyable cantatrice au talent inégalé et à la vie courte mais trépidante ! Si vous voulez en savoir davantage, il ne vous reste plus qu’à aller lire nos 3 autres articles sur cette célèbre chanteuse hors du commun ou de vous tenir à l’affut des prochaines dates de conférence de Catherine !

Biographie de cette célèbre soprano

Maria Callas est née à New York en 1923 de parents immigrants grecs. Après avoir montré de belles dispositions pour la musique dès son jeune âge, elle s'est rendue en Grèce avec sa mère, où elle a étudié au Conservatoire d'Athènes sous la tutelle de la célèbre soprano Elvira de Hidalgo.

En 1945, Maria a fait ses débuts en Italie, où elle est rapidement devenue reconnue pour ses performances vocales puissantes et captivantes. Elle gagne le surnom de "La Divina" et initie ce qu'on appelle désormais le renouveau du "bel canto". Son interprétation magistrale de rôles exigeants lui permet de régner sur le monde de l'opéra pendant près de deux décennies.

Les premiers pas de Maria dans le monde de l'opéra

En 1941, elle a fait ses débuts sur la scène de l'opéra royal en Grèce dans le rôle de Tosca. Sa voix dramatique, son style ardent et sa présence scénique saisissante ont impressionné le public et les critiques, marquant le début de son ascension vers la gloire.

 

Ascension vers la gloire : Maria et l'opéra

Rôles marquants de la diva

Sur tous les fronts, Maria Callas a brillé dans des rôles exigeants qui requièrent une combinaison parfaite de puissance vocale, de précision technique et d'intensité émotionnelle. Parmi ses performances les plus célèbres, citons Norma, Lucia di Lammermoor, Médée ou encore Violetta dans La Traviata.

Norma, un rôle emblématique

Considérée par beaucoup comme le rôle mythique de Maria Callas, Norma n'est pas simplement un rôle d'opéra, mais un test déterminant pour toute soprano dramatique. Maria Callas a mis à profit sa remarquable intelligence musicale et son art du chant pour donner vie à ce personnage complexe et émouvant.

Collaborations musicales majeures

Au fil de sa carrière, Maria Callas a collaboré avec certains des plus grands noms de l'époque tels que Tullio Serafin et Franco Zeffirelli. Ces collaborations ont indéniablement inspiré et influencé ses performances les plus inoubliables.

La Scala et Maria

Maria Callas a été une artiste résidente régulière du Teatro alla Scala à Milan, où elle a incarné la magnificence de l'opéra classique. Sa relation avec le public de La Scala était en effet très spéciale et a signé certains des moments les plus mémorables de sa carrière.

 

Maria-Callas 1 | Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

 

La technique vocale unique de Maria

La voix de Maria : un instrument de musique en soi

Maria Callas avait une voix incomparable : un soprano de grande ampleur capable de nuances expressivement fines et subtiles. Sa voix avait un timbre riche et ciselé, doté d'une forte intensité émotionnelle. Cette qualité exceptionnelle lui permettait de peindre des portraits vivants de ses personnages, aussi divers et variés soient-ils.

Comment Maria a révolutionné l'opéra ?

Maria Callas a donné une nouvelle vie au "bel canto", une tradition opératique datant des 17e et 18e siècles qui met l'accent sur l'agilité vocale et la beauté de la ligne mélodique. Ses interprétations transformatrices des rôles principaux du bel canto ont sans doute sauvé de nombreux opéras de l'oubli et ont inspiré une nouvelle génération de chanteuses lyriques.

 

La vie de la diva

La divina Maria

Le surnom "la Divina" (la Divine) a été attribué à Maria Callas en reconnaissance de sa présence scénique extraordinaire et de sa voix divine. À travers son interprétation musicale et théâtrale visionnaire, elle a fasciné le monde entier et est rapidement devenue une icône de l'opéra.

Retraite anticipée et dernières années

Malgré sa renommée mondiale, la carrière de Maria Callas a connu une fin abrupte. Après des années de travail acharné, sa voix commença à décliner au milieu des années 1960. Elle se retire alors prématurément de la scène, passant les dernières années de sa vie dans le calme.

Maria La Fenice

Dans un geste poétique final, Maria Callas donne son dernier concert à La Fenice à Venise en 1973, apportant une fin symbolique à sa carrière opératique au sommet de son art.

Quelle est la cause du décès de Maria ?

La cause officielle de la mort de Maria Callas est une crise cardiaque, mais des rumeurs persistent quant à la possibilité d'un empoisonnement ou même d'un suicide. Le mystère entourant sa disparition ajoute à l'étrangeté tragique du destin de cette artiste incomparable.

 

L'héritage musical de la Callas

Influence de Maria sur l'opéra moderne

Après sa mort, l'influence de Maria Callas sur le monde de l'opéra continue de grandir. Ses interprétations innovantes ont transformé les attentes du public et ont élargi les horizons du genre. Elle a donné une nouvelle expression à des œuvres longtemps négligées et a créé de nouveaux standards pour les performances futures.

Maria : une source d'inspiration pour les nouvelles générations

Aujourd'hui, Maria Callas reste une grande source d'inspiration pour les chanteuses d'opéra et les mélomanes du monde entier. Sa voix, son intensité dramatique et son engagement artistique sont des modèles pour les jeunes artistes aspirant à faire carrière dans l'opéra.

Maria La Diva

Surnommée "La Divina", Maria Callas est célébrée comme une figure emblématique de l'Opéra. Avec sa passion indomptable et ses performances inoubliables, elle a laissé une marque indélébile sur le genre, rendant l'opéra plus accessible et pertinent pour un public contemporain.

 

Anecdotes et moments marquants de la vie de Maria

Pourquoi on l'appelle "la diva" ?

Le terme italien "diva" signifie "déesse". Ce surnom a été attribué à Maria Callas en raison de sa voix extraordinaire et de son immense talent. Mais ce titre fait également référence à son caractère fougueux et à son comportement parfois jugé trop perfectionniste derrière la scène, ajoutant ainsi à la légende de Maria Callas.

Maria et ses défis personnels

Bien que Maria Callas soit adulée par ses fans, sa vie n'a pas été sans épreuves. Elle a souvent été critiquée pour sa voix, dont la qualité a varié tout au long de sa carrière, et pour sa personnalité jugée parfois difficile. 

Ave Maria par la diva

Sa version de l'Ave Maria de Schubert est peut-être l'un de ses enregistrements les plus connus. Son interprétation poignante de cette prière religieuse est un témoignage de sa capacité à captiver le public avec sa voix, même dans les chansons les plus simples.

Pourquoi on dit la Callas ?

Dire "La Callas" est une marque de respect pour son talent et son influence. C'est également un hommage à son statut de diva. En effet, elle n'était pas simplement Maria Callas, elle était "La Callas", une entité à part entière qui a transcendé le monde de l'opéra.

Maria La Mamma Morta

"La mamma morta" est l'un des airs les plus célèbres interprétés par Maria Callas. Extrait de l'opéra Andrea Chénier de Giordano, il faut partie des titres qui ont valu à Maria Callas sa renommée mondiale.

 

Le souvenir de Maria

Les leçons que nous pouvons tirer de la vie de Maria

La vie de Maria Callas offre de nombreuses leçons importantes pour les aspirants musiciens et musiciennes. Sa maîtrise technique impressionnante, sa discipline de fer et sa dévotion à l'art rappellent l'importance du travail acharné et de la passion dans toute entreprise créative et notamment dans la pratique de la musique. Si toutefois tous les musiciens et musiciennes ne souhaitent pas faire carrière, pour celles et ceux qui en éprouvent l’envie ou qui en rêvent secrètement, la Callas reste un véritable exemple à suivre en termes de travail et de motivation pour donner le meilleur. 

Qui était le mari de Maria et où vivait-elle ?

Maria Callas s'est mariée deux fois durant sa vie. Son premier époux était Giovanni Battista Meneghini, un riche industriel italien avec qui elle s'est mariée en 1949. Leur mariage a pris fin en 1959 à la suite de la liaison très médiatisée de Maria avec Aristote Onassis. Maria n'a toutefois jamais épousé Onassis. Au cours de sa vie et grâce à son incroyable talent, la Callas a vécu dans plusieurs pays différents dont les Etats-Unis, la Grèce, l’Italie. Néanmoins, c’est en France, à Paris qu’elle a vécu ses dernières années avant de décéder en 1977. 

Qu'est-ce qui a causé la mort de Maria ?

La cause officielle de la mort de Maria Callas est une crise cardiaque. Cependant, de nombreuses rumeurs ont circulé concernant les circonstances de son décès, ajoutant ainsi encore plus de mystère à la figure de cette diva légendaire.

Qui était la rivale de la diva ?

Renata Tebaldi, une autre célèbre soprano italienne de l'époque, était souvent présentée comme une rivale de Maria Callas. Les deux chanteuses étaient pourtant très différentes dans leurs styles vocaux, avec chacune beaucoup de talent et son propre ensemble de fans dévoués. La rivalité entre les deux sopranos a été largement médiatisée, bien que peu étayée, et a contribué à accroître leur notoriété respective.

 

Comment s’inscrit La Callas dans la culture populaire ?

La diva : un film au cinéma

L'image de Maria Callas a été immortalisée dans de nombreux films et documentaires. Le plus notable est peut-être "La Callas… Toujours vivante" (Maria by Callas: In Her Own Words), un documentaire émouvant qui retrace la vie de la cantatrice en utilisant uniquement ses propres mots.

Maria La Divina : A Portrait

Ce tableau célèbre de Maria Callas a été peint par l'artiste français Bernard Buffet en 1978, un an après sa mort. Le tableau a depuis été exposé dans plusieurs musées internationaux et est souvent utilisé pour illustrer les histoires sur la chanteuse.

Comment perpétuons-nous l'héritage de Maria ?

Nous honorons la mémoire de La Callas en faisant cette série d’articles avec Catherine qui a à cœur de montrer au monde la véritable Maria, loin des critiques et des débats sur sa transformation physique ou ses potentielles rivales. Nous voulons simplement mettre en avant son talent et l’incroyable travail qu’elle a poursuivis durant toute sa carrière, jusqu’à devenir La Callas qui transcende nos cœurs. Si vous souhaitez prendre des cours de chant lyrique ou d'un autre genre, nous sommes à même de vous proposer l'enseignement le plus adapté à votre personnalité, à vos attentes et à votre niveau de compétences alors n'hésitez pas à nous contacter. Nos cours de musique vous permettront de vous lancer dans l'apprentissage ou l'approfondir dans les meilleures conditions. De plus, votre professeur vous permettra d'apprendre à votre rythme, sans pression et dans le respect de vos limites, de vos besoins et de vos goûts musicaux. En somme, un apprentissage totalement personnalisé pour vous aider au mieux à vous épanouir dans la musique ! 

Maria Callas a vécu une vie extraordinaire, donnant tout de son être à l'amour de l'opéra. Son récit inspire non seulement les aspirants musiciens, mais toutes celles et ceux qui sont touchés par la beauté et le pouvoir du talent artistique et de la détermination. 

 

 

Stages & ateliers

Programmes

  • Piano Piano
  • Clavier Clavier
  • GuitareGuitare
  • Guitare Electrique Guitare électrique
  • Accordeon Accordéon
  • Guitare Basse Guitare Basse
  • Batterie batterie
  • Chant chant
  • Clarinette clarinette
  • Contrebasse contrebasse
  • Cor cor
  • Djembe djembe
  • Flûte à bec flute à bec
  • Flûte traversière flute traversière
  • Harmonica harmonica
  • Harpe harpe
  • Hautbois hautbois
  • Orgue orgue
  • Saxophone saxophone
  • Trombone trombone
  • Trompette trompette
  • Ukulele ukulele
  • Violon violon
  • Violoncelle violoncelle
  • Solfège Solfège
  • M.A.O. M.A.O.