Cours de Musique à Namur Cours de Musique à Namur

  • 0 Bonnes résolutions : comment se (re)mettre facilement au piano ? ...

    0.00 of 0 votes

    Avec la nouvelle année vient le lot habituel de bonnes résolutions : mieux manger, se remettre au sport, prendre moins souvent la voiture, voir plus régulièrement ses amis, travailler moins ou mieux, la liste est longue et variée selon les priorités de chacun. Et si cette année, votre résolution s'axait autour de vos loisirs, et plus précisément autour du piano ? Ludique mais aussi très bénéfique pour la santé mentale, la pratique régulière du piano peut apporter un vrai changement dans votre vie. Voici quelques pistes pour vous (re)mettre facilement au piano après le 1er janvier.           Définir ses objectifs au piano de façon réaliste et optimiste Si votre principal objectif concret est de savoir jouer aussi bien que le talentueux pianiste Lang Lang, ou au contraire, si vous ambitionnez seulement d'apprendre la gamme de Do majeur, il y a fort à parier que votre résolution ne tiendra pas jusqu'en février. La première étape est donc de mettre en place plusieurs objectifs à court, moyen et long terme. Ces objectifs doivent être réalisables dans le temps imparti, concrets et intégrés dans votre planning. Vous pouvez vous inspirer de ces quelques exemples, à adapter à votre niveau : Apprendre un morceau facile que vous aimez; Savoir déchiffrer une partition de piano pour pouvoir la jouer; Être capable de restituer un morceau de piano sans la partition; Jouer un morceau pour une personne ou une occasion spéciale; Apprendre les bases de l'improvisation en jazz; Enregistrer une vidéo et la publier en ligne; Jouer avec un autre musicien ou dans un groupe; Être capable de rejouer un morceau à l'oreille; Maîtriser les techniques de jeu virtuoses. Chaque objectif s'illustre avec des points concrets qui vous aideront à l'atteindre. Par exemple, pour préparer un morceau à l'occasion d'un anniversaire, vous pouvez décider de rechercher la partition, de la déchiffrer seul, de prendre des cours particuliers de piano pour apprendre à bien la jouer puis de la jouer d'abord devant un de vos proches.           Jouer du piano dans de bonnes conditions La tenue de vos objectifs dépend en partie du plaisir que vous trouvez à jouer du piano. Il est très important d'avoir un piano en bon état pour progresser et poursuivre l'apprentissage du piano dans des conditions adéquates. Si vous n'avez pas d'instrument adapté, il est sans doute temps de vous offrir un nouveau piano acoustique ou numérique. En cas de difficultés financières, n'hésitez pas à regarder du côté des locations de piano, plus intéressantes que l'achat d'occasion si vous avez du mal à juger de la qualité de l'instrument. Vous avez déjà un piano à la maison ? Remettez-le en état, surtout s'il n'a plus servi depuis longtemps. Dépoussiérage et accordage (pour les pianos acoustiques) sont de rigueur.       Une fois que votre instrument est prêt à vous accompagner dans votre pratique, créez-vous un espace confortable et un peu à l'écart du reste du logement afin de vous entraîner tout à votre aise. Une bougie, un coussin, un bon tabouret réglé à la bonne hauteur, une lumière bien ajustée, un meuble de rangement pratique pour vos partitions donneront une autre saveur à chacune de vos séances de répétition. Faire face aux difficultés en piano et progresser à son rythme La difficulté dans une bonne résolution, ce n'est pas de la prendre, ni même de la commencer. Les obstacles arrivent après quelques jours, lorsque la motivation décroît et que le quotidien reprend ses droits. Vous devenez alors un spécialiste de la bonne excuse pour ne plus jouer : Manque de temps avec la reprise du travail; Fatigue consécutive au changement de saison; Douleurs aux doigts, au dos, à la nuque; Difficulté à se concentrer après la journée; Vie familiale prenante; Manque d'objectifs, baisse de motivation, voisinage peu conciliant... Quelle est la botte secrète pour parer à ces situations ? L'anticipation. Prévoyez le plus tôt possible la plus grande partie des obstacles qui vous attendent, comme les difficultés du pianiste débutant qui risquent de jalonner votre parcours, les imprévus relatifs à votre travail ou à vos enfants, les contraintes horaires et physiques de vos journées.           Imaginez ensuite une solution à chaque obstacle. En cas de baisse de motivation, tournez-vous vers un professeur pour vous forcer à garder des échéances. En cas de fatigue, allégez vos séances ou réservez-les au week-end. En cas de douleurs physiques, prenez soin de vous et pianotez seulement pour le plaisir pendant quelques jours. En cas de difficultés techniques, cherchez des aides sur internet, auprès d'un professeur ou dans un livre de méthode. Ainsi préparé, vous aurez toutes les chances de conserver vos bonnes résolutions et de continuer à progresser en piano jusqu'à l'année suivante.

  • 0 Cours de musique pour adultes : les 10 questions que vous vous posez ...

    0.00 of 0 votes

    Les adultes se posent une multitude de questions concernant l'apprentissage de la musique.Découvrez les 10 questions les plus fréquentes (et leurs réponses)... sur le solfège, le répertoire, comment concilier musique et vie professionnelle... Une bonne base pour commencer à réfléchir à vos cours de musique !   1. Vais-je devoir faire du solfège avant de débuter la musique ? Depuis toujours, vous avez envie d'apprendre à jouer d'un instrument. Si vous êtes débutant, vous vous posez certainement cette question : vais-je devoir prendre des cours de solfège avant de jouer d'un instrument ? Vais-je devoir repasser par les bancs de l'école, ou pire, passer des examens ? Au conservatoire, pour les enfants, il est habituel de proposer des cours de solfège pendant un ou deux ans avant de pouvoir apprendre un instrument ou apprendre à chanter. Heureusement, pour des cours de musique pour adultes on propose généralement une pédagogie adaptée aux souhaits des élèves. Votre professeur de musique pourra vous faire commencer directement avec votre instrument, même si vous choisissez une discipline classique comme le violon ou le hautbois : l'apprentissage du solfège se fera alors en même temps que l'instrument. Pour certains instruments, vous pourrez, au moins au début, apprendre sans solfège « classique ». Pour le chant, on propose souvent de travailler à l'oreille, surtout pour la variété ou le rock. Pour la guitare, il existe un système d'écriture de la musique plus simple que la notation classique que l'on appelle tablatures. Dans tous les cas, quand vous commencez les cours d'instrument ou les cours de chant pour adultes, renseignez-vous sur les différentes pédagogies concernant le solfège et choisissez un professeur de musique qui pourra s'adapter à vos envies et votre manière d'apprendre.   2. Suis-je obligé de commencer par la musique classique ? Vous rêvez de prendre des cours de piano, mais vous êtes plutôt jazz. Vous avez une guitare, et vous êtes un fan de Django. Au violon, vous êtes plutôt musique tzigane que baroque ? Pas d'inquiétude ! Certes, la musique classique est très formatrice, car elle répond à des règles, justement, classiques. C'est donc un excellent moyen de commencer la musique. Mais vous n'aurez pas à subir des années de cours qui ne vous intéressent pas avant d'accéder à ce qui vous plaît. Les professeurs savent bien que pour que leurs élèves progressent, il faut qu'ils prennent un maximum de plaisir dans la musique. C'est notre moteur ! Surtout quand on est adulte, qu'on travaille, on n'a certainement pas envie de s'imposer des contraintes supplémentaires. Votre professeur saura vous proposer des morceaux dans des styles qui vous plaisent, quitte à les simplifier, et qui vous permettront de progresser dans la direction que vous avez choisie. Et pourquoi pas ? Il pourra peut-être vous proposer des morceaux dans des styles musicaux que vous ne connaissez pas, et qui pourront vous ouvrir bien des perspectives.   3. Puis-je jouer les morceaux de mon choix ? Quand on commence la musique à 7 ans, généralement, on n'a pas trop d'idée de ce qui nous plaît. C'est donc au professeur de proposer les différents styles musicaux pour que l'enfant affirme son choix progressivement. Au contraire, un adulte a déjà ses propres goûts, plus ou moins affirmés. Peut-être même avez-vous déjà joué d'un instrument, et vous savez donc parfaitement ce qui vous plait, ou pas ! Si vous avez un objectif de morceau précis en tête, vous devriez en parler avec votre professeur de musique. Il saura déjà vous dire si ce morceau est à votre portée ! Si c'est le cas, il devrait pouvoir vous aider à le travailler. Sinon, il existe deux possibilités. Soit votre professeur peut transposer le morceau, c'est-à-dire le simplifier pour le rendre plus facile. Sinon, il pourra vous proposer d'autres morceaux du même artiste ou du même style, qui vous permettront de progresser et d'arriver pas à pas à jouer l'air de vos rêves ! Dans tous les cas, avoir un objectif précis en tête est extrêmement bénéfique : c'est ce qui vous pousse à surmonter les difficultés et à persévérer dans votre apprentissage !   4. En combien de temps puis-je apprendre la musique ? C'est une question que se posent beaucoup d'adultes qui débutent. La réponse n'est pas facile ni universelle. D'abord parce qu'on peut apprendre un instrument pendant toute sa vie et continuer à progresser. Donc tout dépend de l'objectif que vous vous fixez ! Ensuite parce que votre avancée dépendra beaucoup du temps que vous pourrez consacrer à votre instrument. En jouant régulièrement, par exemple 15 à 20 minutes par jour, vous verrez que vos progrès seront spectaculaires. Enfin, la progression est différente dans tous les instruments. Par exemple, si vous commencez les cours de piano, vous serez surpris de pouvoir jouer un vrai air dès les premières minutes. En revanche, si vous vous lancez dans la clarinette ou le saxophone, cela vous prendra quelques jours avant de pouvoir « sortir » un son : cela n'en fait pas des instruments plus difficiles. Simplement, les phases d'apprentissage ne sont pas les mêmes. Dans tous les cas, si vous souhaitez être autonome avec votre instrument, cela vous prendra certainement quelques mois de cours. Mais généralement, les adultes ne s'arrêtent pas là : vous verrez, vous serez tellement fier de vos progrès que vous aurez toujours de nouveaux objectifs !   5. Si je n'ai pas beaucoup de temps ? C'est bien connu, la musique demande un peu d'investissement personnel. Entre le travail, vos enfants, vos amis, vous ne voyez pas du tout comment vous allez pouvoir caser des cours de musique. Prendre des cours de musique adulte, ça implique pas mal d'organisation personnelle. La clé, ce n'est pas de beaucoup travailler. Surtout que vous n'ambitionnez pas d'être un virtuose ! Le secret, c'est plutôt la régularité. Essayez de vous ménager quelques minutes chaque jour rien que pour vous et votre instrument, idéalement 15 à 30 minutes. Inutile d'en faire plus, sauf si vous en avez envie ! Vous êtes rentrés tard du travail et vous ne rêvez que de votre canapé ? Profitez-en pour jouer sur votre instrument, sans penser à vos exercices ou aux morceaux que vous travaillez. Laissez vos doigts (ou votre voix) vagabonder. Si vous en avez l'énergie, travaillez un peu ce que vous a demandé votre professeur. Vous verrez : cela vous apportera joie, fierté, détente. C'est mieux que de s'affaler devant sa télé non ?   6. Est-ce qu'il est trop tard pour commencer ? On entend souvent qu'il est plus facile d'apprendre la musique quand on est enfant. A bien des égards, il est vrai que les enfants apprennent plus vite que les adultes. Tout d'abord, parce qu'ils sont habitués à apprendre ! Reconnaissez que notre vie d'adulte ne nous laisse pas beaucoup de temps pour découvrir de nouvelles choses. Et savoir travailler, ça se travaille ! Evidemment ce n'est pas la seule raison : notre capacité d'adaptation, notre entrain à découvrir et assimiler de nouvelles choses est un formidable atout quand on est un enfant. On est aussi moins timide et on a moins peur de l'échec, avouez que ce n'est pas évident de passer outre quand on est adulte. Mais commencer la musique adulte a aussi ses avantages : d'abord, votre motivation. C'est vous qui avez fait le choix réfléchi de commencer la musique. Vous avez choisi votre instrument, vous savez ce que vous voulez jouer. Il est également plus facile pour un adulte, dans les moments de difficultés, de prendre du recul et de continuer à viser un objectif. Les adultes ont également plus de facilités à analyser les erreurs et à travailler dessus. Quoi qu'il en soit, vous ne progresserez peut-être pas aussi vite que si vous étiez enfant. Mais vous progresserez, c'est certain : on n'a jamais vu quelqu'un « ne pas y arriver », cela n'existe pas !   7. Quels sont les bénéfices des cours de musique pour un adulte ? Il est impossible de résumer rapidement tous les bienfaits de l'apprentissage de la musique en tant qu'adulte ! Ils sont innombrables ! Tout d'abord, si vous prenez des cours de musique pour adultes, vous retrouverez ce que vous avez peut-être un peu oublié : votre faculté à apprendre quelque chose de nouveau. Quel plaisir de se sentir sollicité ! Finalement, vous êtes encore capable de vous concentrer pendant une heure ! Et oui, on peut encore progresser à 40, 60 ou même 80 ans ! En apprenant la musique, vous entraînez votre cerveau : mémoire, coordination, capacité d'analyse de votre morceau. Vous entraînez aussi votre corps : les cours de piano ou de batterie vous permettront de développer votre coordination. Le chant vous obligera à maîtriser les organes de la voix. Les instruments à vent apprennent à gérer votre souffle. Le violon, l'alto ou le violoncelle vous aident à conserver de la souplesse dans les bras et les doigts etc. Tous les instruments impliquent une part de relaxation et de maîtrise de son corps. Vous développerez aussi votre créativité en apprenant la musique ! Nous avons tous un sens artistique qui n'attend qu'à être révélé au grand jour !   8. J'ai pris de cours quand j'étais enfant, vais-je pouvoir reprendre facilement ? Beaucoup d'entre nous ont appris la musique enfant, mais ont arrêté soit à l'adolescence faute de motivation, soit au moment du premier job. Pour beaucoup, c'est un regret ! Quand on a goûté au plaisir de la musique, on s'en souvient toujours avec nostalgie ! Si vous avez un peu de temps, vous songez peut-être à reprendre votre instrument. D'ailleurs, il est là, c'est dommage de le laisser prendre la poussière ! Si vous commencez les cours de musique pour adultes, vous verrez qu'il vous faudra récupérer quelques automatismes. Vous êtes pianiste : vos doigts ne sont plus aussi déliés. Au saxophone ou à la flûte traversière : votre souffle vous fait défaut. A la batterie : où est la belle coordination que vous aviez acquise toutes ces années ? Cela dit, les premiers cours passés, beaucoup de souvenirs vont remonter à la surface ; vous jouerez des morceaux plus faciles au début et ce que vous aviez mis des semaines à apprendre quand vous étiez enfant, reviendra comme par magie en quelques minutes de travail.   9. Est-il facile de passer d'un instrument à un autre ? Vous avez pris des cours de flûte traversière quand vous étiez enfant, mais ce qui vous fait rêver, c'est le violoncelle ? Vous êtes allé au conservatoire pour apprendre le piano, mais maintenant vous rêvez de chanter en jouant de la guitare ? Vous êtes un saxophoniste chevronné mais vous vibrez pour le clavier ? Sachez que vous ne repartez pas « de zéro ». Tout d'abord, vous avez déjà travaillé votre musicalité, peut-être avez-vous quelques souvenirs de solfège, et votre oreille est déjà habituée à analyser des mélodies. Sur bien des points, beaucoup d'instruments se ressemblent : les pianistes auront des facilités à la batterie ou aux percussions car ils auront entraîné leur coordination. Les instruments à vent et le chant ont un point commun : la maîtrise de son souffle. Les guitaristes pourront sans peine s'initier à la basse ou même à la contrebasse. Et surtout, le point essentiel, c'est probablement que vous avez déjà appris à apprendre la musique ! Si vous êtes déjà musicien, vous savez que répéter des dizaines de fois la même mesure permet de la jouer parfaitement ensuite, vous savez que quelques minutes d'efforts peuvent parfois suffire à dépasser une difficulté. Et surtout vous savez que les efforts sont toujours récompensés !   10. Quel est l'instrument le plus facile pour débuter ?  Il est vrai que si vous avez envie d'avoir des résultats très rapides, dès les premiers jours, des cours de guitare, de piano ou de chant vous paraitront très agréables car quelques astuces permettent de jouer rapidement des morceaux qui vous plairont. Ensuite, le travail de ces disciplines est infini. Par exemple, pour les cours de piano, dès les premiers cours porteront sur la coordination entre votre main droite et votre main gauche. Pour la guitare, vous saurez très vite jouer vos premiers accords ; en revanche il est possible que vos doigts soient un peu douloureux au début, le temps que de la corne se forme aux bons endroits (pas de panique ! vos doigts ne seront pas déformés !) On entend souvent que le violon est l'instrument le plus difficile. C'est un instrument qui demande de la persévérance au début mais où les progrès sont aussi très spectaculaires ! Les cours de violon sont très gratifiants. Pour les instruments à vent, il vous faudra d'abord apprendre à souffler dans votre instrument correctement, ce sera votre unique travail pendant les premiers jours. Cela dit, si vous avez envie de jouer du violon ou de la clarinette, vous risquez fort de vous ennuyer ferme pendant vos cours de guitare, et le piano vous paraitra certainement très difficile ! N'oubliez pas que l'instrument le plus facile sera celui que vous aurez choisi avec votre coeur et non avec votre tête !    

  • 0 Les adultes et la musique ...

    0.00 of 0 votes

    Nous proposons des cours de musique pour tout le monde, pour tous les âges : y compris pour les adultes ! D'ailleurs, plus de la moitié de nos élèves sont des adultes. Mais trouver une école de musique qui accepte les adultes n'est pas forcément chose facile ! Pourtant, il n'y a pas d'âge pour aimer la musique et chez nous, il n'y a pas d'âge pour commencer la musique.     Les cours de musique pour adultes Il n'est pas facile de trouver une école qui accepte les adultes. Dans les conservatoires, ce n'est pas la peine d'y penser ! La plupart refusent carrément les adultes. Même ailleurs, il est très difficile de trouver une solution qui soit compatible avec une activité professionnelle. Pourtant il n'y a pas d'âge pour commencer la musique ! Evidemment ce n'est pas pour en faire son métier, mais bien pour se faire plaisir !     Nos professeurs ont l'habitude de travailler avec des élèves adultes débutants et pourra s'adapter aux désirs de l'élève. Les cours de musique avec les élèves adultes ne peuvent s'appréhender de la même manière que les cours pour enfants. Les adultes ont souvent une idée précise de leurs objectifs musicaux. Le rôle du professeur de musique est alors de donner à son élève les moyens de réaliser ses envies musicales et donc de s'adapter au cas par cas. Le solfège Le solfège fait souvent peur. C'est une préoccupation récurrente chez une majorité des personnes qui nous appellent. Beaucoup de gens croient qu'il faut d'abord apprendre le solfège pour ensuite démarrer un instrument. Pas du tout ! C'est pourquoi, noss cours ont été conçus de manière à ce que tous les élèves puissent jouer de leur instrument dès le premier cours. Concrètement, les élèves apprennent les bases du solfège (lecture de note et rythme) progressivement, tout en commençant à jouer de leur instrument. L'objectif à atteindre est de prendre du plaisir dès les premières heures de cours en jouant les morceaux favoris de l'élève ! Je rappelle souvent que la France est l'un des rare pays à mettre en pratique, dans les conservatoires et les écoles de musique, la dissociation de l'apprentissage du solfège et de l'instrument. Interrogez vos amis anglais, allemands, suisses, italiens... Ils sont déconcertés par nos pratiques. On trouve pourtant dans ces pays une pratique musicale d'un excellent niveau !     Les horaires de cours Je le rappelais au début de ce post, pas facile pour un adulte de trouver une solution qui soit adaptée à ses contraintes professionnelles. Certaines personnes ont un emploi du temps assez chargé ou irrégulier. Je pense en particulier aux demandes de médecins ou d'infirmiers hospitaliers qui changent d'emploi du temps toutes les semaines. Pas facile à satisfaire... mais quand même possible ! Chaque cas est particulier et nous faisons toujours notre maximum pour que le choix du professeur soit parfaitement adapté à la demande qui nous a été faite. Du côté des formules, nous avons conçu des formules de cours très souples.     Qu'ils s'agissent de carnet de cours ou de forfait mensuel, la fréquence et la durée de cours peuvent se moduler librement en fonction de l'emploi du temps de l'élève. Pour finir donc, si vous avez envie de (re)commencer l'apprentissage d'un instrument, il ne faut pas hésiter. L'important est que chacun progresse à son rythme et surtout se fasse plaisir !     

  • 0 Comment concilier cours de musique, travail et famille ...

    0.00 of 0 votes

    Entre un travail prenant, des trajets pas toujours reposants et une vie de famille, des amis dont on a envie de profiter, il nous parait souvent difficile de caser une activité supplémentaire.     Et notre piano prend la poussière en attendant qu’on « ait le temps ». Quel dommage quand on connait tous les bénéfices que la musique et le temps consacré à une activité personnelle peut nous apporter. Romain J, 42 ans, a longtemps hésité avant de reprendre ses cours de guitare, abandonnés à l’adolescence : « avec 2 enfants dont un tout petit, j’avais l’impression de ne rien pouvoir faire d’autre que de m’écrouler dans le canapé en fin de journée. Pourtant je m’étais toujours dit que, même papa, je saurai me laisser la place pour des activités personnelles. Mais une fois en situation, ça n’était pas si simple ! Un de mes amis, qui chantait beaucoup depuis toujours, m’a pas mal tanné pour que je reprenne ma guitare, il m’a parlé de former un groupe, ça m’a motivé et j’ai sauté le pas. Je me suis organisé pour réserver un peu de temps à ma passion, et finalement, non seulement ça n’a rien d’impossible, mais je me sens aussi encore plus pleinement épanoui »      S’organiser pour jouer c’est possible ! Le maître mot pour Romain a été l’organisation. Hors de question pour lui que ça empiète trop sur sa vie de famille. Mais progresser dans l’apprentissage d’un instrument, cela ne veut pas dire travailler des heures par jour. Il est important d’être régulier, quitte à répéter 10-15 minutes par jour. Cela sera bien plus bénéfique et agréable que de travailler deux heures la veille de son cours. Le cerveau a besoin de digérer les informations que vous lui apportez à chaque répétition. Si vous vous imposez de tout intégrer en une séance, vous risquez fort d’être frustré. A l’inverse vous serez étonné de voir vos doigts se placer plus facilement que la veille et que l’avant-veille sur le manche de votre guitare en adoptant une bonne régularité.La régularité n’améliorera pas seulement votre apprentissage. Ce sont aussi 10 minutes par jour qui seront consacrées à vous et vous seul. Si cela vous est possible, isolez-vous dans une pièce et prévenez vos proches que vous êtes indisponible durant le prochain quart d’heure, afin de bénéficier au maximum de votre moment. Fixez-vous un horaire précis, celui qui vous convient le mieux. Dès que vous rentrez du travail, avant manger, après manger, après le coucher des enfants, tout dépend de votre organisation de vie, de la configuration de votre logement et de vos habitudes familiales.En fixant un moment délimité dans le temps et qui prend en compte vos impératifs familiaux, vous favorisez également la compréhension de votre entourage concernant votre passion. Il est très important que votre pratique d’un instrument reste un plaisir.       Les astuces pour s’accorder du temps Certains font preuve d’inventivité pour trouver du temps, comme Claire Z, cadre dans une banque, et qui travaille son saxophone tous les midis dans son bureau « au début, il y a eu pas mal de curiosité de la part de mes collègues, mais finalement ils se sont habitués et n’y font plus attention ou trouvent ça plutôt agréable (malgré quelques couacs) ». D’autres privilégient les heures tardives, même en appartement où les voisins se montrent parfois peu compréhensifs. « Il existe des solutions » nous indique Roméo S qui joue pourtant de la batterie « je savais que pour pouvoir travailler tranquillement, il fallait que je choisisse un instrument le plus silencieux possible. Dans un magasin de musique, on m’a conseillé une batterie électronique et un bon casque et ça me permet de jouer dans la soirée sans me mettre mes voisins à dos. Evidemment il y a quand même des vibrations et j’évite de jouer trop longtemps ou à minuit mais c’est déjà génial par rapport à une batterie ordinaire. »On peut décliner ce principe pour quasi tous les instruments. Par exemple, il existe un très grand choix de pianos numériques de très bonne qualité et qui permettent de jouer avec un casque. On peut jouer de la trompette avec une sourdine qui atténue la puissance du son. Une sourdine est également très efficace sur le violon. Le plaisir sera d’autant plus grand quand, le week-end, vous l’enlèverez pour révéler toute la sonorité de votre instrument.   Une bonne entente avec votre professeur, un élément indispensable ! Votre professeur est celui qui vous guidera dans votre apprentissage. Il vous fixera chaque semaine un objectif pour la semaine suivante et structurera votre apprentissage sur le long terme. C’est votre partenaire indispensable pour progresser. Le choix de votre professeur fait partie intégrante de votre projet et de votre organisation. Il faut que vous soyez clair avec lui sur vos possibilités de travail et vos objectifs et que vous tombiez d’accord sur un rythme. Hors de question que vos cours de piano deviennent une corvée et que vous craigniez de vous faire disputer comme un collégien au prochain cours ! Votre professeur est là pour vous faire tenir le cap, mais doit aussi prendre en compte vos contraintes. Discutez de ces points avec lui avant de commencer les cours. Votre professeur doit pouvoir prendre en compte vos envies, tant pour le répertoire abordé que pour le projet musical.Si vous souhaitez jouer dans un groupe à côté de vos cours, il est important que les deux se rejoignent un tant soit peu et que votre professeur de musique vous aide dans ce projet, surtout si votre temps est limité.Si vous traversez une période professionnelle ou familiale intense, vous devez pouvoir en parler avec lui, afin qu’il puisse réadapter votre programme et vous permettre d’espacer un peu votre travail musical. Un professeur à l’écoute, de la régularité, du plaisir et vous serez très vite très fier de vous et de ce que vous avez réalisé, et étonné de ne pas l’avoir fait avant !      

  • 0 10 commandements pour former un bon groupe de musique ...

    0.00 of 0 votes

    S’il est très agréable de jouer dans un groupe, cela vous poussera à vous dépasser en tant que musicien mais également en tant que personne ! Jouer dans un groupe est extrêmement enrichissant, surtout s'il s'agit d’un projet sérieux. Voici donc dix commandements à appliquer à la lettre pour contribuer à son bon développement autant sur le plan humain que sur le plan musical !   Un bon ami vous serez Règle numéro un lorsque l’on fait partie d’un groupe : être de bonne compagnie. Soyez à l'écoute et surtout soyez un bon partenaire. De cette façon vous obtiendrez une bonne ambiance et des progrès constants. Et puis, faire de la musique ensemble c'est partager un plaisir commun, ce qui sera difficile si votre groupe accumule les tensions ! Rester à votre place vous saurez    Etes-vous un membre régulier du groupe qui apporter sa contribution au même titre que les autres ? Ou êtes-vous plutôt un membre de session qui aime rester dans l’ombre tout en exécutant parfaitement sa part du travail ? Peut-être êtes-vous un peu des deux ? Une fois que vous entrez dans le cercle, sachez ce que l'on attend de vous, cela vous évitera de marcher sur les plates-bandes de quelqu’un d’autre ou de mettre trop de responsabilités sur vos épaules. Toujours prêt à répéter vous serez Dans un groupe, il n'est pas question de tirer au flanc. Chacun a sa propre part de responsabilités et doit s'y tenir. Si vous avez des morceaux ou juste des parties spécifiques à apprendre à la guitare, au chant, à la batterie ou au clavier, entraînez-vous avant la répétition. Faites de même si vous devez composer quelque chose. Enfin, assurez-vous d’apporter tout le matériel nécessaire et que celui-ci est parfaitement fonctionnel. Ne soyez pas la personne qui cherche toujours son médiator ou celle qui doit toujours emprunter une clé de batterie.      Comme professionnel vous agirez Si vous devez être un bon partenaire lorsque vous êtes avec votre groupe, vous devez également être prêts à travailler avec d’autres professionnels de l’industrie musicale. Le but, c’est que l’on vous rappelle, ce qui n’arrivera pas si vous arrivez en retard à vos rendez-vous, ou si vous annulez vos concerts au dernier moment. Du mal vous vous donnerez Dans le monde de la musique, presque tout le monde démarre en bas de l’échelle, et votre groupe risque de ne pas faire exception à la règle. Oui, avec le temps vous aurez plus d’opportunités et on vous proposera plus de concerts, mais cela n'arrivera pas en claquant des doigts, à moins bien sûr d'avoir un coup de chance énorme ! Travailler dur finit toujours par payer, même dans les moments difficiles et les moments de doutes ne vous découragez pas. N'hésitez pas à parler avec les autres membres du groupe pour trouver des solutions. A plusieurs c'est toujours plus facile ! Le matériel approprié vous utiliserez Ne ruinez pas un concert acoustique en apportant votre énorme ampli Marshall alors que vous jouez dans un coffee shop. A l’inverse, n’utilisez pas votre kit jazz de batterie 3 pièces si votre groupe de métal veut que vous veniez avec un kit 8 pièces. Renseignez-vous à l’avance sur l'équipement dont dispose la salle pour pouvoir apporter le matériel nécessaire, ce qui motivera les autres musiciens pour rejouer avec vous plus tard.      Le matériel de votre voisin vous ne convoiterez point Il peut s’agir de votre second guitariste qui vient juste d’acquérir une Gibson à 4000€ qui semble bien plus belle que la vôtre même si vous considérez comme un meilleur musicien. Il peut également s’agir du groupe chargé d’assurer votre première partie, une bande de lycéens qui ne jouent pas encore très bien, mais qui ont des parents juste assez riches pour leur acheter des Marshalls Vintage, des Ampegs et des Ludwigs. Que faire dans ce cas-là ? Passer à autre chose. Et c’est tout. Le matériel ne fait pas le musicien, et ce n’est pas parce que vous pensez mériter un meilleur matériel que vous devez devenir envieux et anxieux dès que quelqu’un d’autre en possède. La petite-amie de votre voisin vous ne convoiterez point Ça devrait être une évidence. Vous n’avez jamais entendu d’histoires de batteur ayant volé la petite-amie d’un bassiste ? Or l’anecdote de Jimi Hendrix et de la petite-amie de Keith Richards ? Oui, il y a de quoi provoquer quelques drames. Alors laissez-tomber, vous trouverez facilement chaussure à votre pied sans convoiter les petites-amies de vos partenaires de scène. Toutes vos tâches vous achèverez Oui, être dans un groupe représente une grande charge de travail. Alors faites-le. Considérez votre groupe comme un véritable job à mi-temps auquel vous pouvez consacrer environ dix heures par semaine. Ce qui inclut le fait de rechercher des dates de concert, répéter, avec votre groupe mais aussi de votre côté. Si les autres membres du groupe en font autant, vous pourrez progresser de façon constante. Toujours à 100% vous vous donnerez En tant que groupe, vous devrez définir des objectifs. C'est en voyant plus loin que l'on va plus loin. Qu’il s’agisse de promotion, de réseau, de composition, de l’enregistrement d’un disque ou de tout ce que vous pourrez faire en tant que groupe, une demi-motivation ne donnera que des demi-résultats. N’oubliez pas que ce que vous obtiendrez sera toujours proportionnel à la quantité de travail que cela à nécessité. Alors donnez-vous à fond !      

  • 0 Les 10 meilleures applications pour les musiciens ...

    0.00 of 0 votes

    Nous avons tous une tonne d’application sur notre smartphone pour nous faciliter la vie, faire du sport ou simplement se divertir. Il est désormais possible d’avoir dans la poche une multitude d’outils pour les musiciens. Et comme il est parfois compliqué de s’y retrouver au royaume des applications, nous avons sélectionné les 10 applications incontournables pour tous les musiciens : que ce soit pour apprendre, créer ou découvrir, la musique vous suivra partout !     1. Shazam, l'incollable Shazam, c’est un peu comme le bon copain qui connait tous les groupes du moment et qui est incollable lors de vos soirées blind test. C’est l’application-star des curieux de musique. En soirée, dans un magasin ou même devant votre télévision, la musique est partout ! Cela vous est déjà surement arrivé : vous entendez un morceau qui vous plait, dans un film ou en faisant du shopping mais vous ne connaissez ni l’artiste ni le titre. Vous souhaitez l’inclure à votre playlist favorite ? Shazam a la réponse… Comment fonctionne Shazam ? Le principe est simple, il suffit juste de placer votre téléphone proche de l’enceinte qui diffuse le titre et en quelques secondes seulement vous verrez apparaitre, l’artiste, le nom de l’album et le nom du morceau !   2. Bands in Town, l'appli "live" L’application par excellence pour les amoureux de concerts ! Vous êtes à Marseille, Bordeaux ou Paris ? L’application scanne directement les pages que vous avez liké sur les réseaux sociaux ou vos artistes préférés dans Deezer ou Spotify. En quelques clics vous trouverez tous les concerts autour de vous avec un classement en fonction de vos goûts. Vous ne raterez plus un seul concert !     3. Accordeur Fender Tune, sonnez juste Le meilleur accordeur pour smartphone ! Développé par la célèbre marque Fender. Comme leurs guitares, la recette est simple et efficace. Choisissez un accordage sur votre application, accordez votre guitare grâce au micro intégré à votre téléphone, et jouez !      4. Guitar Pro, vos partitions dans la poche Le célèbre logiciel Guitar Pro est depuis quelques temps disponible sur smartphone. Toutes les partitions et tablatures pour guitare sont dans votre poche… Vous pourrez acheter des partitions à l’unité ou vous abonner pour un accès illimité. Idéal pour vos répétitions. L’application permet aussi de travailler votre jeu, noter vos idées pour vos futures compositions !   5. Sing ! Karaoké, vos premiers fans       Parce qu’il n’y en a pas que pour les guitaristes, les développeurs de chez Smule ont créé il y a quelques mois l’application idéale pour les amateurs de karaoké. Vous pouvez désormais interpréter vos morceaux favoris à l’aide de votre téléphone et chanter en ligne avec vos amis. Avec plus de 800.000 morceaux disponibles, il y en a pour tous les goûts ! N’hésitez pas à partager vos performances et peut être vous faire vos premiers fans… C’est sûrement le début du succès, Foncez ! 6. Figure, la magie au bout des doigts L’application pour les amateurs de musique électroniques et de MAO portable ! Figure c’est votre nouveau séquenceur de poche : vous trouverez à portée de doigts, un clavier basse, un clavier Lead et une boite à rythme. Niveau utilisation, rien de plus simple, vous avez juste à déplacer votre doigt sur votre écran et laissez la magie opérer ! N’hésitez plus une seconde, vous allez adorer.   7. Pro Metronome, ne soyez plus en retard Soyez dans les temps avec votre métronome… C’est l’outil indispensable, que vous soyez chanteur, violoniste, guitariste ou batteur, votre métronome doit vous suivre partout. A l’aide d’une interface intuitive, simple et moderne, vous trouverez toutes les fonctionnalités d’un bon métronome, mais sur votre smartphone.       8. NotesTeacher, le solfège prend vie Vous ne verrez plus jamais le solfège comme avant. NotesTeacher, c’est l’application qui va vous aider à travailler votre solfège, elle est parfaite pour les musiciens en herbe. En plus de vos cours de musique vous allez pouvoir compter sur cette application pour vous perfectionner en vous amusant, et pour surprendre votre professeur. Le principe est simple, vous avez deux minutes pour reconnaître et trouver la bonne note sur la portée.  9. GuitarTuna, accordez tout ce que vous voulez GuitarTuna est un accordeur incontournable lorsque l'on commence à jouer d'un instrument à cordes. Grâce à lui, vous pourrez accorder tous types d'instruments : Guitare, Basse, Ukulélé, Mandoline, Banjo, Violon, Violoncelle . . . tout y passe ! Une fois essayé, vous ne pourrez plus vous en passer.   10. Bloom, laissez votre créativité s'exprimer « Bloom est une machine musicale perpétuelle, le jukebox du 21e siècle. Jouez avec lui ou laissez-le jouer seul. » - Simple et efficace, Non ? Développé par le célèbre producteur Brian Eno qui a travaillé avec les plus grands comme David Bowie ou Coldplay. Bloom va vous offrir la possibilité de créer de la musique sans fausse note et de laisser place à votre esprit créatif sans encombre. A l’aide d’une interface simple et colorée, vous créerez des ambiances sonores qui vous porterons au rythme de votre imagination.     

  • 0 3 bonnes raisons de s’enregistrer pour apprendre la musique ...

    0.00 of 0 votes

    Vous cherchez un moyen de rendre vos entraînements plus efficaces ? Vous avez l’impression de ne plus vraiment progresser voire de stagner en chant, piano, guitare ou tout autre instrument de musique ? Et si vous commenciez à vous enregistrer lorsque vous jouez ? En effet, c’est en vous enregistrant que vous pourrez remarquer une tendance à jouer trop vite ou trop lentement par exemple. Voici donc les 3 raisons qui font de l’enregistrement le meilleur outil pour s’améliorer en tant que musicien ! 1- Un excellent moyen d’analyser son propre jeu En tant que musicien, c’est un réel défi de pouvoir évaluer objectivement la qualité de son propre jeu. Au moment où l’on joue, on est tellement concentré pour garder le rythme, suivre la mélodie qu’il devient compliqué d’analyser le son que l’on produit à sa juste valeur. C’est là qu’intervient l’enregistrement !      L’avantage est de pouvoir réécouter et analyser son jeu avec du recul. Si vous n’avez pas de matériel professionnel, aucun problème, vous pouvez vous enregistrer avec votre téléphone portable. Quand vous vous enregistrez, vous pouvez également utiliser un métronome. Après votre entraînement, cela vous permet de vous réécouter et de vous rendre compte des moments où vous vous êtes écarté du tempo.      2- Un moyen de comparer votre jeu à celui des musiciens que vous voulez égaler Vous apprenez une chanson ? En vous enregistrant, vous pouvez facilement et rapidement comparer votre jeu à celui du musicien que vous voulez égaler. Voici deux méthodes que vous pouvez utiliser pour imiter vos musiciens préférés : Utiliser un accompagnement musical    Si vous avez la chance d’avoir un peu de matériel d’enregistrement, vous pourrez importer des accompagnements musicaux sur votre logiciel de création numérique. Vous trouverez très facilement des accompagnements musicaux ou des pistes d’arrière-plan sur YouTube ou bien sur des sites spécialisés. Si vous n’avez pas de matériel informatique très perfectionné chez vous, vous pouvez utiliser des logiciels simples et gratuits pour ce faire comme par exemple Audacity ou Reaper. En important une piste son, vous pourrez jouer en même temps que votre groupe préféré et vous comparez directement avec le musicien que vous cherchez à imiter !     Utiliser un égaliseur pour accompagner un groupe     Cette méthode fonctionne avec certains instruments mieux qu’avec d’autres et nécessite un peu plus de connaissances en son. Si vous importez une chanson sur votre logiciel, vous pouvez utiliser un égaliseur pour ajouter des instruments à votre groupe virtuel. Cela fonctionne notamment très bien pour s’entraîner à la basse. En enregistrant votre propre piste sonore, vous pourrez alors voir la différence entre le bassiste du groupe et vous. Vous mesurerez ainsi le chemin qu’il vous reste à parcourir ou, au contraire, constater que vous pouvez tout à fait le remplacer au pied levé lors de son prochain concert ! 3- Une solution pour vous rendre compte de vos tics musicaux Au fil des enregistrements, vos tics de jeu vont commencer à vous sauter aux yeux. Au départ, vous ne remarquerez pas vos petites manies, ou tout du moins vous ne réaliserez pas qu’elles en sont. En vous enregistrant, vous allez pouvoir corriger ces mauvaises habitudes comme par exemple une tendance à aller trop vite ou à être en retard sur le tempo.      Le mot de la fin Gardez toujours à l’esprit que rien de ce que vous apprenez n’aura d’importance si vous ne savez pas comment faire en sorte que les gens écoutent volontiers votre musique. Alors n’oubliez pas de vous entraîner régulièrement devant un public, même si celui-ci n’est au départ composé que de votre famille ou de vos amis proches. Ils auront des conseils à vous donner pour que vous deveniez meilleur et ils remarqueront des choses qui vous auraient peut-être échappées lors de vos séances enregistrées.      

  • 0 Idée reçue n° 2 : Je suis trop âgé pour me mettre à la musique ...

    0.00 of 0 votes

    Mieux vaut guitare que jamais ! Nous savons par expérience qu’il est possible de commencer l’apprentissage de la musique à tout âge. Votre professeur adaptera sa pédagogie à votre profil et fera en sorte de vous donner les outils et méthodes pour surmonter vos difficultés. Il sera à l’écoute de vos attentes et vous proposera des exercices qui vous permettront de vous fixer des objectifs atteignables. Le plaisir que l’on prend à jouer de la musique ne dépend d’ailleurs pas de la complexité d’un morceau. Dès les premiers cours vous prendrez du plaisir, et naturellement les progrès se feront sentir. Ecoutons maintenant le témoignage de Christian, jeune apprenti guitariste de 63 ans et élève chez nous musique depuis 2 ans : « J’ai toujours été attiré par la guitare, surtout l’électrique. Quand j’étais plus jeune j’adorais les Stones ou Franck Zappa. Mais finalement je n’ai jamais osé prendre une guitare entre mes mains à l’époque. Cela fait quelques années que j’ai à nouveau du temps libre étant jeune retraité et il y a 2 ans, je me suis dit pourquoi ne pas prendre enfin des cours de guitare électrique ? J’ai fait le pas avec vous et aujourd’hui je m’éclate. Je ne suis pas Keith Richards mais je progresse et j’arrive à jouer quelques chansons des Stones en entier…c’est ma femme qui est parfois moins contente.» Besoin de conseils ? D’informations supplémentaires ? ou décider à vous inscrire ? Appelez-nous !  

  • 0 Le piano chez les adultes ...

    0.00 of 0 votes

    Le piano chez les adultes Bien que l'apprentissage se fasse plus facilement étant petit, apprendre le piano est tout aussi possible une fois adulte !Découvrez tous nos articles pour débuter le piano à l'âge adulte     Piano : 10 morceaux faciles à jouer pour les débutants Si vous souhaitez progresser au piano, le plus simple sera de commencer par imiter vos prédécesseurs ! Allegro vous donne 10 morceaux faciles à jouer pour les apprentis pianistes. Lire la suite     Comment se remettre au piano une fois adulte Comme beacoup vous avez appris à jouer du piano étant petit, aujourd"hui adulte vous aimeriez reprendre le piano après des années sans pratique ? Allegro vous donne quelques conseils pour reprendre votre apprentissage du piano ! Lire la suite     7 astuces pour apprendre le piano plus vite à l’âge adulte Apprendre à jouer d'un nouvel instrument est une chose gratifiante et stimulante. Malheureusement beaucoup de personnes pensent encore qu’apprendre le piano est hors de leur portée car ils ne sont plus des enfants. Pourtant, l'apprentissage du piano peut se faire à n'importe quel âge ! Lire la suite

  • 0 La Musique de film : Quand le son épouse l'image... ...

    0.00 of 0 votes

    Nous fêtons cette année les 100 ans de la musique de film. Cet art à part entière est quasiment né avec le cinéma, c'est-à-dire au début du 20ème siècle. Dans le cinéma muet, la musique n'est pas encore écrite spécialement pour les films. Il s'agit d'un pianiste qui improvise pendant la projection sur les images diffusées en même temps. Du coup, la musique sert en grande partie de moyen de retranscription des émotions autrement qu'avec les mots. L'absence de bruitages participe également à cette musique comme « accompagnement » uniquement. C'est en partie pour cela que dans le cinéma muet, les comédiens donnent parfois l'impression de surjouer, d'en rajouter dans leurs attitudes, dans leurs mouvements. Et la musique est là pour illustrer ce silence à travers des partitions gaies pour les moments comiques ou plus tristes pour les passages dramatiques.     L'apparition du parlant a joué un rôle prépondérant dans le développement de la musique de film. D'ailleurs, le tout premier film parlant de l'histoire, (« Le Chanteur de Jazz », 1927) est presque une comédie musicale. Cependant, la musique n'est pas encore partie intégrante du projet cinématographique et il faut attendre quelques années et quelques débats (Stravinsky la considère en effet comme du « papier peint ») pour que la musique ait une place à part entière dans le 7ème art. Elle va alors être beaucoup plus qu'une simple « illustration ».     Elle donne du sens aux scènes filmées, enrichit le scénario, le récit et le jeu des acteurs. Elle rend souvent plus claire ou plus logique une histoire filmée... Souvenons en effet de la scène d'hélicoptère d'« Apocalypse Now » (F.F. Coppola, 1979) La chevauchée de Valkyrie de Wagner est clairement la métaphore de la guerre et de la mort sur ce passage sanglant... De grands compositeurs classiques et contemporains vont d'ailleurs s'essayer à la musique de film : Camille Saint Saëns, Darius Millau, Ibert, Ravel ou Prokoviev... Dans les années 50, les techniques s'améliorent et ce sont aussi le début des grandes collaborations comme Hitchock et Bernard Hermann ou 20 ans plus tard Spielberg et John Williams.. Aujourd'hui, beaucoup de compositeurs se sont vraiment spécialisés dans la musique de films. Certains sont même « compositeurs de musiques de films » avant d'être compositeurs tout court. Ils ont leur propre style, leur propre approche de l'image. Malgré ça, il existe encore un débat de fond. Certains pensent que la musique de film doit être celle « qu'on entend pas », celle qui doit s'oublier... D'autres au contraire estiment vraiment qu'elle doit être « la couleur » du caractère des personnages ou du style du film et donc une musique dont on doit se souvenir. Le compositeur franco-Roumain Vladimir Cosma est de ces derniers. Il a travaillé avec des dizaines de réalisateurs des années 60 à aujourd'hui. Malgré la différence des films, on retrouve à chaque fois sa couleur, son style à savoir des thèmes précis et très accrocheurs et des influences de la musique de l'Est. Qui n'a pas en tête le fameux air à la flûte de Pan du « Grand Blond avec une Chaussure Noire », d'Yves Robert (1972) ?     On parle même parfois de « troisième auteur » pour désigner le compositeur de la Bande Originale. Beaucoup d'entre eux vont créer utiliser ce qu'on appelle le « motif » pour donner du sens à une scène ou un film. Nous pensons bien sûr au compositeur Bernard Hermann et au film « Psychose » (Alfred Hitchcock, 1960) et son fameux thème strident qui agit ici sur le spectateur comme le réflexe de Pavlov : le thème nous fait prendre conscience d'un assassinat ou d'une scène dramatique imminente... La musique classique n'est plus le seul genre très présent au cinéma. De plus en plus de bandes originales aujourd'hui utilisent les musiques actuelles et ce dans différents styles : Jazz, blues, rock, country et bien sûr la musique électronique, dont l'ouverture peut promettre au réalisateur des partitions singulières et riches. En plus des cours traditionnels des différents instruments de l'orchestre, Nous vous proposons d'aborder si vous le souhaitez la composition. Si votre projet musical est de faire se rencontrer de la musique et de l'image, contactez-nous dès maintenant pour vous mettre en relation avec la personne qui organisera au mieux cette rencontre ! Voici quelques exemples de grandes bandes originales : M le Maudit (1931) de Fritz Lang. Musique de Edvard Grieg / Psychose (1960) de Alfred Hitchcock. Musique de Bernard Hermann / 8 et Demi (1963) de Frederico Fellini. Musique de Nino Rota / Le Mépris (1963) de Jean Luc Godard. Musique de Georges Delerue / Il était une fois dans l'Ouest (1968) de Sergio Leone. Musique d'Ennio Morricone / 2001, l'Odyssée de l'espace (1968) de Stanley Kubrick. Thème d'ouverture du Beau Danube Bleu de Strauss / Les Chariots de Feu (1981) de Hugh Hudson. Musique de Vangelis / E.T. (1982) de Spielberg. Musique de John Williams / Le Grand Bleu (1988). Musique de Eric Serra / Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain (2000) Musique de yann Tiersen Etc...     

Programmes

  • Piano
  • Clavier
  • Guitare
  • Guitare ElectriqueGuitare électrique
  • Solfège
Valérie Marot insolvable - valmarot@hotmail.com - 2 cours impayés

Livre Blanc Musique-Namur

RESTER INFORME :

🎁 Parrainez vos amis et recevez des cours gratuits ...
Cours Piano Namur  ▷ Cours Guitare Namur  ▷ Cours Solfège Namur  ▷ Cours Guitare Electrique Namur  ▷ Cours Clavier Electronique Namur  ▷ Contrebasse en ligne  ▷ Saxophone en ligne  ▷ Harmonica en ligne  ▷ Accordéon en ligne  ▷ Orgue en ligne  ▷ Batterie en ligne  ▷ Chant en ligne  ▷ Théorie & Solfège en ligne  ▷ Violon en ligne  ▷ Piano & Clavier en ligne  ▷ Guitare en ligne  ▷ Guitare Electrique en ligne  ▷ Ukulélé en ligne  ▷ Guitare Basse en ligne

Bookmark and Share
Conditions généralesPolitique de confidentialitéContactez-nous • 💰Financer nos écoles
© Copyright 2021 Ecoles Privées de Musique. Tous droits réservés.
Pour toute question : ☎ 0456 03 65 28