Cours de Musique à Namur & Wépion Cours de Musique à Namur & Wépion

Back

0 Comment bien travailler le piano ? …

Your vote is:
0.00 of 0 votes
Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

Chapitre 6

Comment bien travailler le piano

Guide du débutant pour apprendre le piano

Au premier abord, le travail du piano peut sembler rébarbatif, et il n’est pas rare que « je n'ai pas suffisamment pratiqué » soit l'une des principales raisons de l'arrêt d’un instrument très jeune. Ce qui est dommage, car abandonner signifie passer à côté du plaisir et de la satisfaction quotidienne que jouer d’un instrument peut procurer. Et le travail, sans grande surprise, c'est aussi essentiel pour progresser.

La bonne nouvelle, c'est qu’avec un travail de qualité, la progression sera beaucoup plus rapide. En effet, des études ont montré qu’en matière de travail, ce qui compte ce n’est pas la quantité, mais la qualité. La nouvelle encore meilleure, c’est que si vous développez de bonnes habitudes dès le début, vous apprendrez à adorer le travail du piano. Et, entre nous, qu’y a-t-il de plus beau que de passer du temps à jouer ses musiques favorites ?

Dans ce chapitre, nous allons voir comment structurer votre travail quotidien du piano, vous préparer au mieux avant chaque séance, et structurer chaque séance pour en tirer le plus grand bénéfice possible.

Structurer sa routine de travail

Combien de temps travailler le piano chaque jour ?

20 minutes est une bonne base de départ. En général, limitez vos séances à 40 minutes, dans la mesure où il s'agit de la durée maximale de l'attention productive chez l’humain. Même les pianistes concertistes professionnels qui travaillent leur instrument plusieurs heures par jour (c’est leur métier) ne restent pas plus de 40 minutes de suite assis au clavier. Après, bien sûr, si vous sentez venir un élan de créativité, ne vous arrêtez pas ! Mais arrêtez-vous dès que votre concentration baisse et satisfaites-vous du travail que vous avez déjà réalisé.

À quelle fréquence dois-je travailler mon piano ?

Travaillez tous les jours pour en faire une habitude. Même si cela semble beaucoup, n’oubliez pas qu’il ne s’agit que de 20 minutes. C’est moins d’un sixième du temps que nous passons en moyenne sur les réseaux sociaux chaque jour. Le travail en lui-même va devenir plus facile à mesure que votre technique progresse, et plus vous l’associerez à quelque chose de positif, plus il vous enthousiasmera dans votre quotidien. Cela finira même par vous manquer lorsque vous serez loin du piano pendant plusieurs jours. Jouer quatre ou cinq jours par semaine, par exemple, est déjà très bien.

Quand travailler le piano ?

Quand vous le voulez. Le meilleur moment est celui qui vous convient, tout simplement. Si vous disposez d’un emploi du temps souple, essayez plusieurs créneaux différents et voyez celui qui vous convient le mieux. Nous sommes tous différents dans ce domaine. Mozart jouait très tôt le matin ou très tard la nuit, Strauss en milieu de matinée… Prenez en compte les emplois du temps de vos proches également. Un clavier numérique avec un casque permet de jouer à tout moment, mais si vous jouez sur un piano acoustique, jouer au moment de l’émission de télé préférée de votre famille ou à 4 heures du matin pourrait vous causer des problèmes.

Où travailler le piano ?

Assurez-vous que votre piano soit facilement accessible et visible. Très peu d’entre nous disposent d'un espace illimité pour y installer un piano ou un clavier, donc cela dépend de sa taille et de l’espace disponible. Faites au mieux pour qu'il soit facile de venir vous y asseoir et d'y jouer dans la position et la technique correctes (voir le chapitre 3 – La bonne technique au piano). Évitez de vous retrouver recroquevillé sous une mansarde exiguë, par exemple. Si vous utilisez un clavier, essayez de le laisser installé et branché. Si vous louez un local de répétition ou allez chez un ami pour vous exercer sur son piano, essayez de trouver un endroit le moins loin possible. N’oubliez pas, l'objectif est de pouvoir jouer tous les jours.

Avant chaque séance de travail

Éloignez toute distraction

Considérez votre temps de travail comme un moment sacré que rien ne doit venir perturber. Une concentration continue vous permettra d’utiliser au mieux ce temps et augmentera grandement la qualité de votre travail. Dans un monde idéal, il nous faudrait, à chacun, une pièce exclusivement dédiée au piano. Mais pour la plupart d’entre nous, il s'agit principalement de veiller à éloigner les distractions présentes.

Éloignez les distractions !

Demandez aux personnes avec lesquelles vous vivez de ne pas vous parler pendant que vous jouez du piano, même si vous donnez l’impression de vouloir être dérangé. Elles comprendront. Penser aussi à éteindre la télévision. Car même si le son est coupé, les images capteront une partie de votre attention. Mettez votre téléphone hors de votre vue. Mieux encore, laissez-le dans une autre pièce afin de ne pas être tenté de l’utiliser. Facebook et Instagram pourront bien attendre 20 minutes !

L’échauffement

Si vous utilisez une bonne technique, jouer du piano devient un exercice qui mobilise tout votre corps, durant lequel l'énergie circule jusqu’au bout de vos doigts (voir le chapitre 3 – La bonne technique au piano). Alors, avant de commencer, relâchez bien vos bras, vos poignets et vos mains. Ensuite, échauffez-vous avec les gammes, arpèges ou quelque chose de plus structuré comme les exercices du Hanon, qui sont disponibles gratuitement partout sur le web. La règle d’or est de débuter par quelque chose de lent et de simple avant de passer à quelque chose de plus difficile. Vous pouvez également commencer par un morceau que vous connaissez déjà, mais allez-y lentement.

Info

Les exercices du Hanon

Ces 60 exercices de Charles-Louis Hanon publiés en 1873 ont été largement utilisés pour améliorer la souplesse, la vitesse, l’agilité et la force des doigts et des poignets. Les 20 premiers exercices sont de simples répétitions de phrasés pour les deux mains, en montant et descendant le clavier. Vous les trouverez gratuitement partout sur le Web.

Les exercices du Hanon peuvent aider à améliorer votre technique, mais on leur reproche souvent de ne pas être très musicaux. Il est important de maintenir le bon équilibre entre travailler la technique pure et développer votre sens musical dans le contexte d’une chanson.

Structurer chaque séance

Choisir la bonne musique

Jouer la musique que vous aimez, ou du moins connaissez, peut considérablement améliorer votre apprentissage et votre motivation. Choisir la bonne musique est plus difficile qu’il n’y paraît, alors prenez le temps d’expérimenter jusqu’à trouver la bonne. Des morceaux trop faciles vous ennuieront rapidement, tandis que des morceaux trop difficiles auront tendance à vous frustrer.

Commencez par une retranscription facile d’une chanson ou d’un morceau de musique classique que vous aimez. Vous pouvez par exemple la demander à votre professeur, trouver une compilation de morceaux de piano faciles dans un magasin de musique ou un tutoriel vidéo en ligne.

 

Apprenez à jouer du piano
Commencer maintenant
Inscription en ligne | Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

 

En général, en tant que débutant, recherchez plutôt des chansons ayant :

  • Très peu de notes à la main gauche ;
  • Pas d’accords de plus de trois notes ;
  • Très peu de sauts de touches ou de mouvements de doigts rapides.

Se familiariser

Il est important de savoir comment la chanson (ou le morceau) est censée sonner avant de la jouer. Par la suite, lorsque votre capacité à lire la musique sera suffisamment bonne, vous serez en mesure de savoir comment un morceau sonne rien qu’en lisant la partition. Mais pour l’instant, il est important de bien écouter la chanson. Si vous pouvez voir comment elle est jouée sur un piano, cela peut également vous aider. Par exemple, une partie peut sembler délicate jusqu’à ce que vous la voyiez jouée et que vous vous rendiez compte que le fait de croiser vos doigts à un moment précis la rendra plus facile.

Répéter, répéter, répéter

Une fois que vous avez choisi une chanson et que vous la connaissez bien, divisez-la en plusieurs parties de 4 à 10 secondes chacune. Des études ont montré qu’il s’agit de la durée optimale pour que votre cerveau se concentre tout en mémorisant de nouveaux mouvements complexes des mains.

La fonctionnalité Boucle dans les vidéos interactives sur www.ileanmusic.org

N’essayez pas d’apprendre le morceau entier. Apprenez une nouvelle partie par jour. Répétez-la. Voici à quoi peut ressembler votre méthode d’apprentissage quotidienne :

  • Lundi : apprendre la première partie
  • Mardi : apprendre la deuxième partie et jouer les deux premières parties ensemble
  • Mercredi : apprendre la troisième partie et jouer les trois parties ensemble
  • Jeudi : apprendre la quatrième partie et jouer les quatre parties ensemble, et ainsi de suite

Lorsque vous commencez à enchaîner les parties, cela peut sembler étrange et décousu car vous ne les avez jouées que séparément jusque là. Il est possible d'éviter cela en jouant quelques notes de la partie précédente, et quelques-unes de la suivante. Plus vous ajoutez de notes avant et après, plus le morceau sonnera comme une œuvre homogène plutôt qu’une série de parties juxtaposées.

Info

Erreur courante : recommencer depuis le début à chaque fois

Il semble si naturel de commencer par le début que nous sommes nombreux à jouer à partir de là, à essayer d’ajouter quelques nouvelles notes, à faire une erreur, puis à recommencer depuis le début. Finalement, vous perdez beaucoup de temps à jouer cette première partie encore et encore, alors que vous pourriez en apprendre de nouvelles ou corriger des erreurs. Concentrez-vous plutôt sur la partie suivante et travaillez-la individuellement. Puis enchaînez-la avec les parties précédentes lorsque vous la maîtrisez, et passez à la suite.

La coordination des mains

Jouer différentes parties avec les deux mains peut sembler terriblement difficile au début. En vous lançant directement dans le jeu à deux mains, vous surchargez votre cerveau, l’obligeant à :

  • apprendre et mémoriser ce que la main droite doit jouer ;
  • apprendre et mémoriser ce que la main gauche doit jouer ;
  • coordonner les deux mains d’un coup.

Soyez indulgent avec votre cerveau. Voyez la main gauche, la main droite et la coordination des deux comme des tâches distinctes. Travaillez chacune de ces trois tâches séparément. En partant du principe que vous travaillez le piano 20 minutes par jour comme nous vous le recommandons, votre routine hebdomadaire pourrait ressembler à ceci :

  • Lundi : apprendre la première partie. 5 minutes la main droite, 5 minutes la main gauche, 10 minutes les deux mains.
  • Mardi : apprendre la deuxième partie. 5 minutes la main droite, 5 minutes la main gauche, 5 minutes les deux mains. Ensuite, prendre 5 minutes supplémentaires pour jouer les deux parties ensemble.
  • Mercredi : apprendre la troisième partie. 5 minutes la main droite, 5 minutes la main gauche, 5 minutes les deux mains. Ensuite, prendre 5 minutes supplémentaires pour jouer les trois parties ensemble.

Résoudre les problèmes

Progresser consiste à parvenir à jouer quelque chose aujourd’hui que vous n’arriviez pas à jouer hier ou la semaine dernière. Pour ce faire, identifiez les parties compliquées dans tout ce que vous jouez et corrigez-les avant qu’elles ne deviennent problématiques. Que les parties en question soient une série de notes qui emmêle vos doigts ou un saut de touches que vous ratez, ne vous laissez pas tenter par l'envie immédiate de les sauter simplement parce qu'elles ne sonnent pas bien.

Utilisez la technique de séparation des mains évoquée un peu plus haut pour décomposer ces sections en quelque chose de plus simple. Recommencez lentement, en ajoutant quelques-unes des notes qui précèdent et qui suivent pour plus d'harmonie. Réessayez le lendemain, en suivant le programme d'entraînement ci-dessus. Ajoutez davantage de complexité quand vous saurez jouer chaque partie fluidement. Vous atteindrez la perfection avant même de vous en rendre compte.

Info

Erreur courante : ne pas travailler les passages difficiles

Jouer des parties que vous connaissez bien est évidemment plus agréable. Mais si vous passez votre précieux temps de travail à jouer ces parties et à négliger celles qui nécessitent une amélioration, vos progrès vont stagner, même avec des heures de pratique quotidienne. La solution est d’identifier les passages qui restent difficiles et de se concentrer dessus de façon très minutieuse. Jouez chaque main séparément, lentement, puis ensemble, encore plus lentement, puis augmentez progressivement la vitesse.

C’est ainsi que vous progresserez vraiment. Il peut être utile de faire une distinction entre ce type d'entraînement, qui peut sembler ardu, et jouer uniquement pour le plaisir. Après avoir travaillé une partie problématique et être parvenu à la maîtriser, faites-vous plaisir en jouant quelque chose que vous adorez et que vous connaissez déjà.

Ne laissez pas la pratique du piano vous intimider. Votre séance de travail peut rapidement devenir le meilleur moment de votre journée si vous suivez les conseils ci-dessus ainsi que les astuces de motivation données dans le prochain chapitre, Comment rester motivé au piano. Ce chapitre explique l'importance de recevoir un feedback régulier et de définir des objectifs, mais aussi pourquoi vous serez rapidement en mesure de jouer quelque chose dont vous serez vraiment fier !

 

Apprenez à jouer du piano
Commencer maintenant
Inscription en ligne | Cours de Musique à Namur & Wépion - www.musique-namur.be

 

 

 

Stages & ateliers

Programmes

  • Piano Piano
  • Clavier Clavier
  • GuitareGuitare
  • Guitare Electrique Guitare électrique
  • Accordeon Accordéon
  • Guitare Basse Guitare Basse
  • Batterie batterie
  • Chant chant
  • Clarinette clarinette
  • Contrebasse contrebasse
  • Cor cor
  • Djembe djembe
  • Flûte à bec flute à bec
  • Flûte traversière flute traversière
  • Harmonica harmonica
  • Harpe harpe
  • Hautbois hautbois
  • Orgue orgue
  • Saxophone saxophone
  • Trombone trombone
  • Trompette trompette
  • Ukulele ukulele
  • Violon violon
  • Violoncelle violoncelle
  • Solfège Solfège
  • M.A.O. M.A.O.